réseaux fluides

On parle de liens, de connexions, de pôles et même de trous quand on parle de réseaux sociaux… mais les réseaux sont aussi fluides, dynamiques en ce qu’ils évoluent à travers les échanges qu’ils favorisent – qui les constituent.

L’influence, la confiance qui sont des produits des réseaux ont quelque chose du fluide : difficile à mettre en boîte ou à saisir. Et même cette image de fluide serait plus juste en terme de flux magnétique : ça passe ou non, il y a attirance ou répulsion…

Un peu des deux, il me semble. À la fois flux magnétiques et flots transportant des résidus, provoquant l’érosion des berges, modelant la forme et la structure du réseau à mesure que les échanges se produisent.

Je vais chercher dans la littérature ce qui pourrait soutenir une telle idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>