minuit moins une… ou minuit et cinq ?

L’initiative de Radio-Canada était intéressante hier soir, on peut d’ailleurs la revoir sur Tou.tv ou encore sur Youtube (ci-haut). Des opinions mais surtout des faits, des données, des exemples de solutions déjà mises en pratique ailleurs (Oslo, par exemple !) ou même ici… Cependant, aussitôt l’émission terminée, on revient à « la normale », pour Radio-Canada : un journal télévisé interrompu à tout bout de champ par des publicités… pour les 8 derniers modèles de F-150, tous plus gourmands les uns que les autres; pour des voyages dans le sud, qu’Air Transat présente quasiment comme une obligation !

Il n’y a pas de meilleure illustration de notre inconséquence collective.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Pourquoi ne pas inscrire chaque nouvelle naissance ici au Québec et au Canada tout entier, à une pétition pour un environnement sain. Ce qui permettrai encore une plus grande conscientisation à notre planète malade!
    Moi, mon idole de jeunesse, n’est nul autre que notre regretté Jacques Lebrun, météorologue à télé métropole dans les années 70. Il a été un des premier à essayer de nous faire comprendre l’importance de passer à l’acte en question environnementale. Malheureusement il y a trop peu de monde qui ont crus à ce qu’il racontait! À l’époque je n’avais que 8 ans mais très déterminée à faire déjà de grandes choses pour aider notre planète à vivre en bonne santé! Comme projet concret, j’ai instauré, dans les années 80, le recyclage de papier et carton à travers les écoles du Québec. Alors si il faut recommencer à conscientiser les gens à faire autre chose pour sauver la planète j’y mettrai mon petit grain de sel . Merci

Laisser un commentaire

Qu'en pensez vous ?