stimulations et simulations précoces

Les connaissances qui s’accumulent sur la nature du cerveau, sur son développement lors des premiers mois, premières années de croissance mettent en évidence l’importance de cette période pour la formation de la personnalité future. Les conclusions de la recherche sur la maturité scolaire de même que les interventions de programmes visant les mères et leurs enfants de milieux défavorisés n’ont pas d’autre base.

Les apprentissages langagiers, sociaux et expérientiels au cours des premières années sont cruciaux pour les générations à venir : creusets de vocabulaires, de personnalités, de culture. On devrait pouvoir lever une campagne de stimulations langagières, sociales, expérientielles pour les enfants de 0-3 ans DANS CHAQUE PAROISSE DE CHAQUE RELIGION, dans chaque localité de chaque structure administrative publique.

Le financement de telles initiatives devrait venir, prochainement, de cette nouvelle structure Québec enfants, dont la nature mixte (fonds publics et privés) soulève encore bien des questions. Continuer la lecture de « stimulations et simulations précoces »

fondations privées et action collective

Le débat sur la place de la fondation Chagnon (FC)** dans le financement de l’intervention sociale auprès des jeunes, et bientôt des enfants et des aînés… me donne le tournis tellement on entend de sornettes. Du genre :

Les fondations servent à se soustraire à l’impôt. On obtient des diminutions de l’argent du au fisc et on prive la population des revenus venant des impôts.

Pourtant, ceux et celles qui ont déjà donné (à Centraide, par exemple) un montant assez substantiel pour l’inscrire sur leur rapport d’impôt… ont sans doute été surpris, comme je l’ai été la première fois, par le peu d’impôt que cette « stratégie » permettait d’épargner ! En fait, j’ai toujours pensé que l’État permettait aux contribuables charitables de réduire partiellement leur salaire imposable parce qu’il faisait le calcul suivant : si en perdant 0,50$ d’impôts cela permet d’investir 1,00$ dans un service social… c’est 0,50$ de plus dans le service… et donc 0,50$ épargné du point de vue de l’État. Non ?

Un style de charité particulier.

« Il dirige sa Fondation comme s’il s’agissait d’une entreprise. Et comme autrefois en affaires, il n’hésite pas à user de son influence. » Zone Libre, mars 2004. Quelques données, pas toutes claires, sur les conditions de mise en place de la Fondation… que l’auteure de ces lignes dit avoir été financée aux trois-quart par les deniers publics. Encore une fois, ça dépend de comment on regarde la chose.

Continuer la lecture de « fondations privées et action collective »

à pas de GéantEs dans Rosemont !

cliquer pour lancer le diaporama
cliquer pour lancer le diaporama

Une belle manifestation festive, familiale et communautaire, pour célébrer les 20 ans de la corporation de développement communautaire de Rosemont – et aussi la journée de la terre – hier en fin de journée.

J’ai pris 555 photos ! J’en ai déposé 209 sur Flickr, seulement ! Pour voir le diaporama cliquez sur l’image ci-contre. Je vous suggère de le voir en plein écran (en cliquant sur l’icône en bas à droite lorsque le diaporama commence).

C’était au moins aussi plaisant que ça en a l’air !!

solutions sociales pour les plus âgés

Construire des solutions sociales pour les plus âgés: « Que faut-il pour vieillir heureux ? Un réseau social d’au moins six personnes que vous voyez régulièrement et une solution pour remédier aux petits tracas du quotidien que vous n’êtes plus capable de résoudre (comme les fuites de robinetterie, le besoin de changer une ampoule…), explique Hilary Cottam, cofondatrice de Participle, un collectif de designers, de sociologues et de consultants britanniques engagés. »(Via InternetActu.net.)

Un article de Hubert Guillaud, publié dans ce très dynamique InternetActu. Un blog collectif publié depuis 2003 et suivi par plus de 10 000 abonnés ! Soutenu par la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING).

Ce Participle me semble générer des idées et initiatives en matière de soutien aux ainés, mais aussi en terme de reconnaissance des capacités et des resources que peuvent mettre en branle les ainés eux-mêmes.

Participle – Our Projects: « The question is not just ‘What can public services do to improve quality of life and well-being for older people?’ but rather ‘How can a locality mobilise public, private, voluntary and community resources to help all older people define and create quality of life and well-being for themselves?’. « 

Ajout : Dans les commentaires sur l’article de Hubert Guillaud, un site français d’échanges de services orienté vers les « seniors », comme disent les cousins, BiTWiiN

Jubilarium dans Rosemont avec une M8 de Leica

J’ai profité de la soirée Jubilarium à l’Entregens de Rosemont pour faire un premier essai avec une M8 de Leica.

Est-ce que la réputation de la Leica est soutenue par les résultats ? Je ne saurais encore le dire tellement les conditions sont différentes entre faire de la photo avec un appareil réflex (tel le Nikon 300) et utiliser un appareil non-réflex avec viseur télémétrique.

C’est probablement plus difficile de faire des photos sportives ou sur des sujets en mouvement, comme les images des enfants qui couraient sur les bottes de foin le laissent entrevoir… mais il y a une couleur, une texture qui me semblent différentes… particulièrement visible dans les photos de nuit où après avoir ajusté l’ouverture de l’appareil et la  force du flash, en quelques essais, je trouve les couleurs très chaudes et l’absence de l’aplatissement caractéristique des photos prises au flash la nuit plus que surprenant…Comme dit le photographe William Palank : la compacité de l’appareil est un atout certain. Sans parler de la luminosité des lentilles… Ici j’avais une 35mm f/2.5 – je n’ose imaginer ce que serait une f/1.4 à même longueur de focale. Ou encore, la 50mm de f/1 ! Réputée plus sensible que l’oeil humain !

J’en ai encore pour quelques semaines d’essai… et de plaisirs !

modération de communautés en ligne

Peut-être y a-t-il de nouveaux trucs à glaner pour accroître la participation en ligne des OC ?

Best Practices for Moderating Your Online Community

oc_report_newsletter. Join online community expert, Bill Johnston of Forum One, and Mzinga moderation guru Mike Pascucci for in-depth examination and discussion on all aspects of community moderation, including key best practices. Session highlights will include:

* Developing effective community member guidelines and policies for appropriate content

* Ensuring a welcoming and risk-free online community environment, without hindering member activity and discussions

* Multiple moderation techniques, from proactive monitoring to content seeding and post-moderation—and practical advice on which approach to take
September 30th at 2 pm ET

communautés en contrôle : du vrai pouvoir pour le vrai monde

Une série de documents britanniques tout juste publiés, en juillet, mettent de l’avant un certain transfert de pouvoir vers les communautés locales de même que la transformation de certaines pratiques démocratiques afin de favoriser la participation active des citoyens à différentes fonctions. Le rapport complet : Communities in control: real people, real power (pdf 157 pages); le rapport sommaire (16 pages reprenant les 60 recommandations); l’annexe des Evidence, 90 pages; et d’autres documents plus techniques mesurant les impacts (et coûts) (156 pages) des propositions et les impacts en termes d’équité (42 pages).

Communities in control: real people, real power was launched on 9 July 2008. This White Paper is about passing power to communities and giving real control and influence to more people.

Our key themes are power, influence and control: who has power, on whose behalf is it exercised, how is it held to account, and how can it be diffused throughout the communities we live in. It is about democracy, and how democratic practices and ideals can be applied to our complex, modern society. [extrait du site officiel]

J’y reviendrai certainement… peut-être même avec une traduction maison des principales recommandations…

le défi du développement communautaire de qualité

Au moment où des équipes d’organisation communautaire de CSSS sont à reformuler leurs orientations, dans le cadre des (relativement) nouveaux CSSS, la lecture de ce rapport The Community Development Challenge (PDF 60 pages) peut en intéresser plusieurs. Le contexte en Grande-Bretagne est certes différent, mais les questions relatives à la pratique professionnelle du Community Development, de même que les défis auxquels elle est confrontée en terme de reconnaissance, indicateurs de réussite, valeurs, formation… sont drôlement semblables à ceux qui se posent ici.

Malgré la barrière de la langue, cette lecture vaut l’effort. Un document réalisé sous la coordination de la Community Development Foundation, avec la collaboration du Community Development Exchange (une communauté de praticiens du DC) et de la Federation for Community Development Learning, grâce à un financement du Department for Communities and Local Governement.

empowerment : plan d'action et indicateurs

The more opportunities people have to make a difference, the better they feel about the services they have helped to shape – and the better they feel about the institutions providing them. (An action plan for community empowerment, par le département anglais Communities and local Government)

Une référence de Kevin Harris, qui pointe aussi vers un document identifiant des indicateurs (National Indicators for Local Authorities and Local Authority Partnerships: Handbook of Definitions [PDF de 438 pages!] ) permettant de suivre le développement de cet empowerment. Le commentaire de Kevin : I think the indicators in themselves look very progressive. Of course, there’s always concern about how they will be used, and we’ll all take some convincing that they won’t be turned into irritating and counter-productive league tables. [Neighbourhoods]

D’autres documents semblent très intéressants sur ce (complexe) site de « communities and local government ».

voisinage et vieillissement & autres ressources

Un rapport de recherche, Neighbourliness and older people, (résumé PDF de 22 pages) réalisé par Kevin Harris, bien connu pour son site Neighbourhoods, pour le compte de la grande association Age Concern England (ACE).

Ce rapport fut en partie financé par la Comunity Development Foundation qui, incidemment, publie plusieurs documents qui semblent d’intérêt (en anglais) : sur la cohésion sociale, le développement communautaire et la foi, sur le « community health development« , sur une méthode (LEAP) d’évaluation et de planification en développement communautaire…

À noter cet autre site animé par le même Kevin : Local Level, understanding life in neighbourhoods.