Archives du mot-clé photographie

soleil levant sur l’Atlantique

Dernières photos d’un court voyage en Floride…

Version en provenance de SlideShowPro sur Gilles en vrac et non Flickr. Plus rapide, je crois.

kayak sur lac et rivière

Quelques photos prises, pour les 12 premières, sur le lac Wapizagonke, au parc de La Mauricie, la dernière sur la Rivière des mille-îles.

Mosaïcultures

Quelques photos prises lors de ma première visite à l’exposition Mosaïcultures au Jardin botanique de Montréal.

[Le 18 août] Ajouté 51 photos aux 44 premières. À la fin. Photos du matin, pour voir l’autre face de certains « monuments », et pour celles du circuit, dont celle de l’homme qui plantait des arbres, que je n’avais pas vu la première fois.

friches urbaines

Des espaces en friche, de vieilles fondations transformées en piscines, ou en tableaux, quelques wagons qui réveillent l’enfant en moi… il n’en faut pas plus pour avoir le goût d’y retourner sur ces chemins de traverse déjà présentés.

À voir en mode plein écran, après avoir cliqué sur la photo.

contorsions

 

AppleTV et Flickr

Vous écoutez votre bibliothèque iTunes en passant par AppleTV ? Les images proposées comme « sauvegarde d’écran » pendant l’audition sont intéressantes, mais j’aime bien voir mes propres albums. Et c’est très facile quand on a un compte Flickr (pro ou gratuit, c’est pareil). Vous voulez essayer avec mes photos ? Il vous suffit d’indiquer « Gilles en vrac… » (sans les guillemets mais aves les points de suspension) comme contact Flickr. Indiquer… où ça ? Dans portion « réglages » du menu de AppleTV, dans le sous-menu Économiseur d’écran, vous allez jusqu’à « Choisir les photos » où vous choisirez « Flickr » qui vous demandera un contact Flickr. C’est là que vous inscrivez Gilles en vrac… Et vous indiquerez alors l’album souhaité.

Parmi les 54 albums, certains sont impressionnants sur une télé HD de 50″ ! Je vous suggère l’album intitulé moments de grâce ou encore les albums Les Quatre Vents, St-Jean-Port-joli, ou Jardin botanique. De Lascaux à Sarlat de même que Côte-Nord sont aussi des albums contenant plus de 100 photos chacun… Moi qui avais délaissé Flickr depuis quelques années… je crois que je vais y verser des photos plus régulièrement.

P.S. [8 déc 12] J’ai créé un album intitulé « flux AppleTV » dans lequel j’inclurai les photos récentes et quelques autres choisies pour leur intérêt à cette fin…

charlevoix d’automne

Quelques photos prises le 20 octobre, à St-Irénée et Baie-St-Paul.

la photo ratée

Il y a de ces photos qui mériteraient qu’on s’arrête un peu. Et je ne l’ai pas fait, comme trop souvent.

Cette photo fut prise juste au moment de partir, alors qu’un dernier coup d’oeil au fleuve à travers cette porte jouxtant la remise pour de bois de chauffage, vide pour le moment, l’espace grillagé n’étant occupé que par une brouette jaune. Cette photo étant un recadrage de la photo d’origine, prise de plus loin, avec le côté en pierre de la maison pour la moitié de l’image, que j’ai préféré oblitérer au montage pour ne conserver que le contraste entre la porte lumineuse et la remise à l’ombre grillagée. Déjà, au départ, je faisais l’erreur du débutant : ne pas serrer correctement mon sujet…

Si cette photo est « ratée » c’est surtout que je n’ai pu en faire un tirage satisfaisant sur papier, malgré plusieurs essais et traitements pour pousser un peu la lumière du côté sombre. L’image, déjà trop sombre à l’écran… devient vraiment imbuvable sur papier. Si j’avais pensé quelques secondes de plus, j’aurais utilisé la fonction bracketing (prise de vue en fourchette) de l’appareil. C’était un sujet parfait pour cette technique de multiple prises de vue avec différents temps d’exposition, permettant d’avoir une image où la partie sombre est bien visible, et une autre avec la partie lumineuse bien exposée, les images étant par la suite fusionnées en ce qu’on appelle une image à large gamme dynamique (ou HRD, high dynamic range). L’utilisation du format « raw » permet certainement de retravailler les fichiers mieux qu’avec un format « jpeg », mais il y a des limites à pousser (ou tirer) la lumière dans les parties ombragées.

Même la puissance de Photoshop n’aura pas permis de sauver cette photo. Ce qui ne parait pas trop à l’écran devient, à l’impression, un aplatissement total des gris, trop tirés vers une lumière qui n’était pas là… En conclusion ? Lorsque l’intuition d’une photo intéressante se pointe, prendre le temps de penser : 1. le cadrage; 2. la lumière; 3. la composition… Là j’aurais dû déplacer la brouette jaune un peu vers la gauche, pour la faire entrer entièrement dans le nouveau cadre… Un peu d’attention et de réflexion ne tuent pas la magie mais peuvent, au contraire, la prolonger. Car il y avait de la magie dans ce moment. Mais on oublie trop souvent à quel point l’oeil, et le cerveau, traitent et transforment les images que nous voyons.

Jules au Laïka par Gilles & Leica

Je n’ai pu m’empêcher de croquer cette photo (avec l’accord du père) de Jules – qui ne semble pas du tout impressionné par l’objectif !

Revenant d’une randonnée dans le Mile-End, le brunch du Laïka était des plus réconfortant. En voyant cet enfant j’ai proposé à son père de les prendre en photo… avec ma toute nouvelle Leica. J’expérimente encore et il semble que la réputation de l’appareil facilite le recrutement de modèles !

avec Leica M9 (35mm – f / 2,4 – ISO 320) – photo avant recadrage

nouvelle photo d’entête

Il était temps de changer la photo de neige à Val-David… Ce ciel gris, et ses nuages en rouleaux… photographié en sortant de la station de métro Champ-de-Mars. Je n’ai pu résister.

(f/9,5; 35mm; ISO 400)