l’autre Amérique, en passant par la France

Chaque jour, les ondes grouillent de messages en forme d’avertissement, de menaces implicites ou explicites, d’invectives rageuses et de haine dirigés contre les voix dissidentes. Et le public reste muré dans son opposition silencieuse et sa peur. […] Qu’en est il de l’opposition politique dans l’antre de cette folie ? Où sont donc passés tous les démocrates ?

Quel bonheur d’entendre un autre point de vue… Tim Robbins, sur le Réseau Voltaire.

Introduction aux archives du mois de mai 2003

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *