nouveau CMS, vieux problème

Un CMS, c’est un gestionnaire de contenus… (content management system). C’est plutôt frustrant de travailler (presque) seul et à temps (très) partiel pour pousser une ou des solutions logicielles aux problèmes de communication et de partage professionnels dans un réseau d’intervenants sociaux peu portés sur la chose techno…

Ce n’est pas tant la solitude de l’effort qui me pèse que la lenteur de l’avancement… qui me fait douter sporadiquement d’avoir fait les bons choix… pris la bonne route : Et si j’avais mieux fait de rester avec Drupal ? À moins que Dotclear… ? Des solutions, en voulez-vous ? En v’là ! Le problème c’est de comparer les fonctionnalités, y compris celles difficiles à évaluer objectivement mais drôlement importantes telles la facilité d’usage ou la qualité des traductions…

Même avec des sites de comparaison tels CMS Matrix, les promesses faites dans les listes de caractéristiques et la réalité sont deux choses… qu’on apprend parfois au bout d’un certain nombre d’heures d’expérimentation et d’efforts d’installation.

Continuer la lecture de nouveau CMS, vieux problème

tous faux

La plus grande partie des conclusions des recherches scientifiques sont fausses ! C’est ce que tend à prouver un article publié dans l’édition d’août de la revue Public Library of Science – Medecine : Why Most Published Research Findings Are False . Des graphes nombreux et formules alambiquées à souhait… mais qui croire ?

Une référence de Eide Neurolearning Blog qui pointait vers un article du NewScientist.com, un peu plus "comestible" que celui du PLoS.

41 fils, pour le moment

Comment survivre à un agrégateur  Si on n’y prend garde, on se fait rapidement bouffer par son agrégateur. Les fils RSS se s’additionnent à un rythme effarant. [Guité]

Oui, c’est vrai qu’on peut se faire bouffer. J’ai déjà eu près de 100 fils dans le passé… Mais ça dépend beaucoup de la productivité des fils auxquels on est abonné. Ainsi un fil peut ne produire qu’un petit nombre de billets par mois, ce qui ne veut pas dire qu’il soit à abandonner ! Là est justement l’intérêt de l’agrégateur : recevoir les nouveautés d’un site dès qu’elles sont publiées, sans avoir à le visiter tout le temps. Plutôt que le nombre de fils, on devrait parler du nombre de billets par jour que récolte l’agrégateur. Avec mes 41 sources, ça doit rouler entre 75 et 100 billets par jour.

Continuer la lecture de 41 fils, pour le moment