41 fils, pour le moment

Comment survivre à un agrégateur  Si on n’y prend garde, on se fait rapidement bouffer par son agrégateur. Les fils RSS se s’additionnent à un rythme effarant. [Guité]

Oui, c’est vrai qu’on peut se faire bouffer. J’ai déjà eu près de 100 fils dans le passé… Mais ça dépend beaucoup de la productivité des fils auxquels on est abonné. Ainsi un fil peut ne produire qu’un petit nombre de billets par mois, ce qui ne veut pas dire qu’il soit à abandonner ! Là est justement l’intérêt de l’agrégateur : recevoir les nouveautés d’un site dès qu’elles sont publiées, sans avoir à le visiter tout le temps. Plutôt que le nombre de fils, on devrait parler du nombre de billets par jour que récolte l’agrégateur. Avec mes 41 sources, ça doit rouler entre 75 et 100 billets par jour.

Continuer la lecture de 41 fils, pour le moment

Le mantra du KM

What have you learned from dabling in KM? Here is my quick list:

  • Knowledge is about relationships & dialog not access to information
  • Improved awareness has greater long term value that access
  • Tools do not really matter – identity and trust do!
  • A shared language bootstraps creativity and collaboration
  • KM takes time, 3-5 years!! — tiré de Knowledge at Work

Un mantra à répéter et mettre en pratique… la techno est subordonnée aux échanges, générateurs de confiance mutuelle; à la communauté de language (de pratique ?), qui favorise la créativité; le dialogue et la relation entre les personnes sont plus importants que l’accès à l’information…
De là l’importance de l’engagement des membres du conseil d’administration (et autres personnes influentes) si l’on veut s’appuyer sur ces ressources technologiques pour faire un « bond en avant » dans le développement de notre communauté de pratique.
Continuer la lecture de Le mantra du KM

Une affaire de coeur ?

(…) at its core, KM is about changing people’s hearts and minds. At organizations in need of KM therapy, behavior has to change. First, employees need to acknowledge that what’s in their heads is valuable, and then—more important—management has to convince employees that the best way to develop that value is to share what they know among others. Tiré de CIO.

Comme le souligne ce court article, le contexte du vieillissement de ma main-d’oeuvre, et des départs à la retraite concommitants, rend encore plus urgent cet effort de partage. Si le savoir et l’expérience que possèdent les employés d’une organisation, d’un réseau, ont de la valeur… il vaudrait sans doute de soutenir des activités spécifiquement orientées vers le partage, la communication de ces savoirs.

À moins qu’on pense que "ces vieux" ne restent que parce qu’ils ne peuvent aller ailleurs et qu’ils ont des emplois protégés… Que le savoir qu’ils ont accumulé au cours des 30-40 dernières années ne vaut plus grand chose aujourd’hui… Qu’il est bien temps qu’ils laissent la place aux jeunes… et que ceux-ci feront bien leur propre expérience, comme leurs aînés avant eux ! Ainsi, on recommencerait toujours à zéro… sous prétexte que le monde change, les organisations changent… sous-entendant qu’il est plus facile de changer d’homme que de changer l’homme !? Voir aussi ailleurs sur ce carnet, en particulier ou ici.

Communautés de pratique et Internet

Le Cefrio vient de publier un ensemble de rapports intitulé Modes de travail et de collaboration à l’ère d’Internet. Communautés de pratique virtuelles sous la loupe. Documents PDF

Rapport sur la dimension organisationnelle
Rapport sur la dimension du changement individuel
Rapport sur la dimension technologique
Rapport sur l’apprentissage dans une communauté virtuelle de pratique

E-gouvernement ?

Grosse question. Beaucoup de palâbres depuis longtemps… beaucoup de vendeurs de frigidaires (ainsi que j’appelle les vendeurs de quincaillerie et de logiciels lourdaux qui visent plus à harnacher la clientèle à un produit, une plate-forme qu’à répondre à leurs besoins) sont passés par là. Mais malgré tout, les choses avancent. Portail Québec, avec des informations offertes aux citoyens (ou entreprises ou immigrants…) en fonction des événements de vie, avec un répertoire de services impressionnant de rapidité et de précision vers les programmes et formulaires en ligne… — Ajout : Hier était anoncé la mise en place d’un Groupe de travail sur le développement de la société de l’information dirigé par M. Henri-François Gautrin. Son mandat vise «l’élaboration et la mise en oeuvre de deux projets décrits dans le rapport "Vers un Québec branché pour ses citoyens" déposé en juin 2004 (soient la démocratie en ligne et l’accès des citoyens aux renseignements que l’État détient sur eux). Continuer la lecture de E-gouvernement ?

et Plone alors !

Revenu sur ce système, qui me semble beaucoup moins lourd d’administration que Typo3… mais avec quelles limites ?? Pour voir de quoi il en retourne, j’ai ouvert un site de test qui semble assez bien pourvu. Je n’ai pas eu à installer 13 Mo de matériel sur mon serveur, comme le site test de Typo3…

Ajout : CPS projet