le long de la voie maritime à vélo

Il existe une piste cyclable le long de la voie maritime du St-Laurent qui longe la rive sud, entre l’île Notre-Dame et la ville de Ste-Catherine. On y accède en passant par le pont Jacques-Cartier, quand on vient de l’est de Montréal, ou par le (nouveau) pont Champlain.

J’ai enregistré la randonnée avec une petite caméra attachée au guidon de mon vélo. J’ai par la suite ajouté un peu de musique et des commentaires sur une version accélérée (8X) de la vidéo produite avec iMovie. Ce qui donne ceci:

Petite pause le long de la piste cyclable de la voie maritime, en chemin vers Ste-Catherine

les vagues vertes de Copenhague

Imaginez que les feux de circulations soient synchronisés à 20 km heure pour faciliter la circulation des bicyclettes. C’est ce que font Copenhague (The Green Waves) et quelques autres villes.

Mais si les circuits utilisés ne sont pas éloignés des circuits automobiles, la pollution inhalée par les cyclistes est comparable à celle que les automobilistes subissent. C’est ce que démontre l’étude réalisée à Londre, London air pollution: which mode of transport has the highest exposure? – video.

À quelle quantité de pollution atmosphérique sont exposés différentes personnes utilisant des moyens de transport différents (automobile, autobus, bicyclette, à pied) ou des routes alternatives (pour les cyclistes et piétons) pour se rendre du point A au point B. Les usagers des moyens motorisés passent plus de temps dans un milieu plus exposé que les cyclistes. Autrement dit la carcasse de métal ne protège pas des polluants… et n’est pas plus rapide. Naturellement ce sont les parcours à bicyclette et à pied sur des circuits alternatifs et plus tranquilles (côté circulation) que les niveaux d’exposition sont les moins élevés mais les temps plus longs de déplacement. Mais prendre son temps pour se déplacer, ça peut faire du bien. À tout le monde !

Le cycliste (la ligne vert foncé) sur la voie directe a atteint (beaucoup) plus rapidement sa destination que les usagers de l’automobile et de l’autobus, avec un niveau d’exposition comparable au piéton et au cycliste ayant emprunté le circuit plus tranquille.

la culture du vélo à Copenhagen… et Montréal ?

Aujourd’hui paraissait le dixième et dernier épisode du Top 10 Design Elements in Copenhagen’s Bicycle Culture : le « political will ». Dix petits vidéos de 4-5 minutes chacun.



À écouter en attendant de lire les 101 idées pour Rêver Montréal

Ou d’aller écouter Cardinal (et d’autres) en parler au Mégaphone mercredi soir.

173 photos

Profitant d’une courte période de vraie haute vitesse, je dépose 173 photos prises en 2000-2001 en suivant les voies ferrées qui vont de Hochelaga-Maisonneuve à Montréal-Ouest… et reviennent jusqu’au centre-ville. Un circuit de 21 km longé en partie d’une voie cyclable mais en partie seulement. Développement durable, un jour peut-être…

J’ai découvert dans ce parcours des vues surprenantes… L’hyppodrome Bluebonnet, des moments champêtres…

Je traçais ici le parcours que les photos illustrent. Et là une présentation flash reprenant une partie de ces photos. Je devrais en faire une version nouvelle… D’ici là, il se peut que vous ayez avantage à télécharger l’ensemble des fichier (ici compressés en un Zip – 10 Mo) et l’ouvrir sur votre ordi (en cliquant sur le fichier index.htm) plutôt que de le faire en ligne, surtout si votre connexion n’est pas très rapide.