Vingt ans.

Et ça continue… un peu moins vite.

Le 9 février marque le 20e anniversaire de ce carnet web. J’ai pensé que ça méritait d’être souligné. J’avais tenté d’en extraire les meilleurs billets en vue du 15e, en 2017 ! Un pensum abandonné en cours de route parce que j’avais, me semblait-il, mieux à faire que de ressasser une matière pas toujours mémorable !  J’ai finalement complété le travail, cinq ans plus tard, avec plus de plaisir qu’escompté. À la retraite depuis bientôt dix ans, j’ai apprécié retourner, en mémoire, à cette époque fébrile, pour ne pas dire frétillante où je pouvais écrire 50 billets par mois (!). Bon, je vous rappelle que le blogue remplaçait Twitter et Facebook en ces années pionnières et les billets se résumaient souvent à pointer vers une ressource, un document public en discussion ou simplement le billet d’un autre blogueur. 

Alors que je pensais, au départ, rassembler les 100 ou 150 billets les plus intéressants in extenso en une publication, j’ai changé d’avis en constatant que trop de liens, partie essentielle de plusieurs billets, n’étaient plus valides. Même en cherchant, il est souvent impossible de retrouver le document ou la page à laquelle il conduisait. Cette mémoire trouée est un des grands constats de ce retour en arrière. Aussi je compte plutôt présenter en quatre périodes distinctives les époques et contextes qui ont marqué la naissance et l’évolution de ce blogue. En commençant par la période qui a précédé le blogue, où j’ai fait mes premiers pas sur Internet, comme on disait, avec une majuscule. De 1996 à 2002, où j’ai tricoté mes premiers sites web, pour la Fédération des CLSC d’abord, puis pour le RQIIAC (Regroupement des intervenants et intervenantes en action communautaire en CLSC). Pour le CLSC Hochelaga-Maisonneuve♻︎, où je travaillais comme organisateur communautaire, et aussi pour annoncer et accompagner un colloque international (CIAC) tenu à Montréal en juin 2000.

La deuxième période, de 2002 à 2006, où j’ai commencé Gilles en vrac… tout en continuant d’expérimenter diverses manières d’animer un réseau d’organisateurs qui n’étaient pas particulièrement fanas des ordinateurs et de NTIC… C’était l’époque où une recherche sur Google avec le mot « Gilles » faisait sortir mon carnet avant même les références à Gilles Villeneuve ! C’était Yulblog, ce rendez-vous mensuel des blogueurs montréalais, à la Cabane rue St-Laurent. J’étais aussi, de 2003 à 2006, directeur de la Maison des aînés Hochelaga-Maisonneuve (MAHM), petite résidence pour personnes âgées de 32 logements, une OBNL dont j’avais accompagné la formation à titre d’organisateur communautaire, et qui n’avait pas, pas encore les moyens de se payer son directeur. La Maison avait son blogue, vous pensez bien !

De 2006 à 2012 mon rôle a changé au CLSC, devenu le CSSS Lucille-Teasdale, qui regroupait trois CLSC dont le mien, avec ceux de Rosemont et de Mercier-Ouest (Olivier-Guimond). J’ai été, pendant ces dernières années de mes 36 ans de travail dans le réseau de la santé, responsable de ce qu’on a appelé un observatoire populationnel. Mon regard sur les technologies a changé, en même temps que les blogues n’étaient plus le phénomène de l’heure. C’était plutôt Facebook et Twitter.

De 2012 à 2022, c’est un retraité qui a continué de bloguer. Impliqué à titre d’administrateur d’une OBNL en habitation, puis d’une autre en action collective, j’ai suivi l’actualité tout en participant à divers colloques ou manifestations… J’ai eu aussi beaucoup de temps pour lire, ce dont je ne me suis pas privé de parler sur mon carnet dans des billets moins nombreux mais parfois plus long qu’auparavant.

En retraçant ce parcours, pour compenser la disparition des sites web et des ressources vers lesquelles mes billets pointaient, j’ai souvent eu recours aux archives du Web ♻︎1. Heureusement qu’elles existent (il faut que je leur envoie une contribution $ !). Ce qui me permettra, à défaut de vous emmener vers certains site, de vous en donner une idée, une image… parfois même vers certains contenus qui ont été fidèlement archivés. Je vous invite donc en cliquant sur les liens qui suivent, à revisiter ces quatre périodes de Gilles en vrac…

Et puis Le Top 50… ou 63 en ordre chronologique
et enfin, quelques regroupements thématiques (à compléter)

Le 9-10 février 2022

  1. J’utiliserai ce symbole, habituellement associé au recyclage, pour indiquer un lien vers les archives du web. Ceci pour vous avertir que la connexion vers cette page risque d’être plus lente  (retour)

3 réflexions au sujet de « Vingt ans. »

  1. Magnifique Monsieur Gilles, quel beau partage et autant vos interventions, c’est fabuleux et inspirant. FELICITATIONS!
    Diane Sylvestre 9

Qu'en pensez vous ?