STM, abonnement annuel et ainés

CarteOPUSPourquoi donc les usagers de la STM atteignant 65 ans ne peuvent-ils plus bénéficier du renouvellement automatique de leur abonnement, le service qu’on appelle “Opus à l’année” ? [OPUS à l’année est un programme d’abonnement annuel. Il est offert aux détenteurs d’une CAM mensuelle à tarif ordinaire seulement.] Ce qui leur enlève, par le fait même, les privilèges associés au statut de Maestro : inviter quelqu’un gratuitement à certaines heures; utiliser sa carte Opus à Québec.

Non pas que je me promène très souvent en autobus dans les rues de notre Capitale… ni non plus que j’aie jamais utilisé ce droit d’inviter… C’est de perdre la tranquillité d’esprit que me donnait cette forme d’abonnement (prélèvement automatique sur compte bancaire ou carte de crédit) qui me chagrine. Et pourquoi donc ? Il me semble que ce mode de prélèvement automatique est ce qui coûte le moins cher à la STM. Au point où l’on propose plusieurs incitatifs aux usagers pour passer à ce mode de paiement : gel du prix de la carte mensuelle, 12e mois gratuit…

Serait-ce qu’on considère que le prix réduit aux personnes de 65 ans ne peut être associé à ces incitatifs financiers ? Ce que je comprendrais très bien, mais pourquoi punir les ainés en leur enlevant la tranquillité d’esprit que donne cet abonnement annuel ? La STM, habituellement assez réactive dans sa relation avec la clientèle, voudra-t-elle s’expliquer ? J’ai posé la question ce matin, au service des “commentaires et plaintes”.

En attendant la réponse… je fulmine ! Les personnes âgées (dont je ne suis pas encore… mais ça s’en vient !) doivent faire la queue pour “remplir” leur carte Opus à chaque mois, ou encore débourser 180$ pour payer 4 mois d’avance, et n’avoir ainsi qu’à faire la queue 3 fois plutôt que 12 par année. Je suis vraiment curieux de comprendre ce qui peut justifier que la STM se prive d’un mode de transaction automatisée tout en imposant à cette clientèle (qui n’est pas la plus autonome) des contraintes supplémentaires… Serait-ce une manière subtile de “désinciter” cette clientèle ? En serions-nous rendu au point où les coûts du transport n’étant pas entièrement soutenus par les gouvernements, il serait plus avantageux pour la STM de NE PAS avoir plus de clients ??

<Ajout> Le service des commentaires et plaintes m’a rappelé, quelques heures seulement après un premier contact téléphonique (514-786-4631, choix 4, choix 1). Mais à ma question “Pourquoi est-ce impossible d’avoir le paiement mensuel automatisé lorsqu’on arrive à 65 ans ?” on me répond : Parce que.

Parce qu’on a pas eu de demande… Parce qu’il fallait commencer quelque part… Parce qu’il faudrait changer des choses…

Alors il faudrait peut-être que VOUS, ceux qui croient

  • que les personnes âgées de 65 ans ou plus ne sont pas toute enfermées chez elles, et qu’elles devraient elles aussi pouvoir profiter du retrait automatisé,
  • qu’une partie d’entre elles travaillent encore,
  • que le droit d’avoir la tranquillité d’esprit (Ai-de bien renouvelé ma carte ? Est-ce que le mois est fini ?) ne devrait pas être réservé aux plus jeunes…
  • qu’il serait peut-être plus important de programmer cet accès pour les ainés que de tester des bidules de recharge de sa carte à domicile !

que vous le disiez à qui de droit. On m’a promis de faire circuler mon point de vue. Je vais tenter de le faire monter jusqu’au bureau du tout nouveau président, Philippe Schnobb.</Ajout>

Qu'en pensez vous ?