pas d'écoles mais des centres d'apprentissage

No more school as council opens ‘learning centres’ : À Merseyside, près de Liverpool, on se prépare à fermer toutes les écoles secondaires pour ouvrir des centres d’apprentissage, ouverts de 7h30 à 22h00 où les étudiants (apprenants ?) pourront suivre à leur rythme, suivant leurs intérêts, un programme adapté à chacun d’eux. Un moyen drastique de contrer le décrochage et le désintérêt qui atteint des sommets dans cette région. Une référence de Stephen’s Web.

deux heures sur l’histoire d’Internet

C’est peut être parce que je n’ai plus la télé …: « 

… mais je viens de me régaler à regarder les 55 minutes de la première partie de l’excellent documentaire ‘Quand l’Internet fait des bulles‘, diffusé sur 13ème rue, et visionnable en intégralité sur Google Vidéo. Très bien construit, très bien ficelé. A vous de voir 🙂

« (Via affordance.info.)

C’est bien la première fois que j’écoute-regarde une émission de près d’une heure sur mon écran d’ordi. Et j’ai pas trouvé ça long. Je vais même me payer la seconde partie.

la revue Nature donne accès…

Nature Precedings is live: « Nature’s new arXiv-like preprint server and document-sharing service, Nature Precedings, is now live. (Via Stephen Downes & KurzweilAI.net Accelerating Intelligence News.)

À défaut de se payer ces revues scientifiques aux prix exorbitants (Nature : +400$; Science : + 300$…) la revue Nature rend accessible gratuitement les « résultats émergents », présentations, posters… sur son site Precedings. Un peu comme Le British medical journal donne libre accès aux articles faisant état de nouveaux développements scientifiques.

Cher M. Dumoulin…

Cher M. Dumoulin,

« J’ai compris, et je vous promet que je n’utiliserai plus le service de nettoyage annuel de mon appareil photo que vous m’avez si gracieusement « donné », en me vendant une assurance dont je ne voulais pas (jusqu’à ce que vous m’offriez ce service).

Maintenant, est-ce que je peux ravoir mon appareil ? Ça fait maintenant 5 semaines. Pour un nettoyage « ordinaire, sans réparation… ça commence à être long. Surtout quand on commence ses vacances annuelles…

De la part d’un client qui préférait, jusqu’ici, faire affaire avec Dumoulin que Futureshop…»

____________________________

Trève de plaisanterie je crois que je vais aller me louer un appareil semblable chez Lozeau (350$ par semaine) et me présenter aux petites créances pour obtenir un remboursement. Ce n’est pas du service, c’est une arnaque pour vendre de l’assurance.

l’illusion de Dieu

The God Delusion de Richard Dawkins, un réquisitoire à la fois sérieux, scientifique et plein d’humour. Enfin, je suis pas sûr que tous les lecteurs apprécieraient son humour… Mais ceux qui s’irriteraient d’un tel ouvrage seront sans doute les derniers à en ouvrir les pages.

Pendant cette lecture je me rendais compte à quel point on a pu croire, il y a quelques années, que la religion était une question définitivement « réglée » : il s’agissait d’un droit privé. La séparation de l’État et des choix religieux semblait acquise… À voir le charabia créationiste prendre autant de place dans l’espace médiatique américain, à voir à quel point il semble plus facile pour un dirigeant politique dans ce grand pays de s’avouer homosexuel que athée… les talibans ne sont pas tous où l’on pense. Et les acquis sociaux et politiques ne sont pas toujours irréversibles !

Bien que j’aie beaucoup apprécié le texte de Dawkins, et son argumentaire tentant d’expliquer l’avantage évolutionniste qu’a pu représenter la propension à la croyance religieuse (et à l’obéissance aux prescriptions des chefs religieux), ses nombreux exemples, convainquants, des effets néfastes de telles croyances aujourd’hui… je reste un peu sur ma faim.

Quelques questions montent lentement après la lecture : ce discours, s’adressant à la raison, avec de nombreux et solides arguments scientifiques… peut-il s’adresser à tous ? Peut-on vraiment faire disparaître la crédulité au profit du libre arbitre ? Si l’on voulait vraiment rejoindre tout le monde avec cette vision rationnelle, il faudrait faire des « versions légères » des vérités scientifiques… des versions accessibles pour tous. Continuer la lecture de l’illusion de Dieu

service après vente

Respirez par le nez, expirez lentement… C’était ce que je me disais ce matin, en apprenant que mon appareil photo venait seulement d’arriver à destination chez celui qui ferait, finalement, le nettoyage, après dix jours de délais multiples. Envoyé pour un nettoyage annuel, compris, à ce qu’on me disait lors de la vente, dans le prix d’achat chez Dumoulin. Un prix auquel j’ai eu la sottise d’ajouter, après avoir résisté avec quelques minutes d’argumentation (Êtes-vous dans la vente d’assurance ou d’appareils ?), deux années d’assurance et service supplémentaires.

Ce qu’on ne m’avait pas dit, cependant, c’est que le service pouvait facilement prendre un mois ! Je comprend maintenant pourquoi on m’avait répété de venir porter l’appareil en revenant de vacances…

Il semble que la sous-traitance soit une manière de réduire les coûts mais je soupçonne que quelq’un y trouve aussi une manière de se dégager de ses responsabilités :

  1. laissé mon appareil (Nikon DS70) le 19 mai, à la succursale Dumoulin où je l’ai acheté; on me dit que ça peut prendre jusqu’à dix jours. Déjà je trouve ça un peu long pour un simple nettoyage… Mais « C’est pas nous qui le faisons… c’est la compagnie mère (ou de services) Sommex ».
  2. Je me décide hier (ça faisait plus de 10 jours) de rappeler chez Dumoulin piur savoir quand je pourrais éventuellement avoir mon appareil; on me donne le numéro de Sommex, avec le numéro de dossier, car eux, ils ne peuvent rien faire.
  3. Appelle chez Sommex pour faire dire que c’est pas eux, c’est LCS qui s’occupe de ce type de contrats. On me donne le numéro.
  4. Appelle chez LSC, on me dit qu’ils ont reçu l’appareil seulement le 25 ! Et que les appareils Nikon ils ne peuvent y toucher, alors ils ont dû l’envoyer chez Nikon. Continuer la lecture de service après vente