Levi-Strauss est mort

À cent ans, le “père du structuralisme” en aura vu de l’eau couler sous et sur ses structures…

See the coverage in the New York TimesLe MondeLe FigaroThe Atlantic Wire, and an extensive obituary by Maurice Bloch in The Guardian.

Tristes tropiques. La pensée sauvage…

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Une réflexion sur « Levi-Strauss est mort »

  1. Vu ce matin sur le portail suisse Pnyx.com, un hommage surprenant au grand homme : sous la forme d’un sondage !

    Merci, Monsieur Lévi-Strauss ! Si je ne pouvais emporter qu’une seule de vos idées …

    « On ne peut rien comprendre ou juger que grâce à la mémoire »,

    « Je hais les voyages et les explorateurs »,

    « L’homme est un être vivant »,

    « Pas plus que l’ordre du monde, l’ordre social ne se plie aux exigences de la pensée »

    « Seule la musique permet l’union du sensible à l’intelligence »,

    « Il ne peut exister un hiatus complet entre la pensée et la vie »,

    « L’humanité … /… s’apprête à produire la civilisation en masse, comme la betterave ».

    Pour voir le détail, aller à : http://www.pnyx.com/fr_fr/sondage/403 , avec, pour chacune de ces “idées”, un extrait des citations dans leur contexte, permettant d’embrasser la portée de ces réflexions.

Qu'en pensez vous ?