crise du développement

Intéressant dossier publié aujourd’hui par Le Devoir, sur l’austérité et ses conséquences concrètes sur les personnes vulnérables, la solidarité et la vitalité des régions. Promesses brisées, gestes et décisions précipitées au nom d’une idée fixe, une idéologie de l’équilibre budgétaire comme voie obligée de relance de l’économie. Pourtant on voit bien les effets de ces remèdes de cheval en Europe. Et pourquoi, pour quelles fins ? Si les économistes ont raison l’austérité est là pour rester… et en ce sens il importe peu que l’actuel gouvernement ne semble pas avoir de projet au delà du retour à l’équilibre 🙁

Le premier ministre a beau prétendre que « l’austérité est une vue de l’esprit », ceux qui perdront leur emploi dans les CLD et les CRÉ de même que les jeunes entrepreneurs qui voient leurs projets mis sur la glace… ont une autre perception de la chose.

Incidemment, j’ai voulu aller voir qui était ceux et celles qui travaillaient dans les CRÉ (je n’ai pu faire la même chose pour les CLD…). Ici les données que j’ai pu glaner rapidement sur internet pour 8 CRÉ.

Conférence
régionale des élus
Total Femmes
Vallée-du-Haut-St-Laurent 24 16
Abitibi-Témiscamingue 22 15
Saguenay-Lac-St-Jean 12 6
Montérégie-Est 16 14
Laval 22 18
Gaspésie-Îles de la Madeleine 34 21
Estrie 17 14
Total : 147 104

Plus de 70% des emplois dans les 8 CRÉ répertoriés ici sont occupés par des femmes, jeunes pour la plupart.

* * *

Je reproduis ici une partie de l’appel à contributions de la revue K pour son prochain numéro :

« Dans cette période d’austérité, plusieurs organismes voués au développement collectif voient leurs ressources financières diminuer et doivent faire preuve de créativité pour survivre et se réinventer. (…)

  • Quelles menaces et opportunités ouvrent ces transformations?
  • Quelles expériences risquent de disparaître? Quelles expériences peuvent se renforcer?
  • Quelles innovations sociales et alternatives surgiront de cette solidarité accrue qui est le propre des périodes de crise?
  • Quelles formes prendront les solutions qui visent à améliorer la société dans laquelle nous vivons? »

La revue sollicite vos idées de textes, de pistes de recherches ou de personnes intéressantes à contacter. 

Faut répondre avant le 23 décembre en faisant part de vos expériences, vos activités, idées à propos de l’avenir du développement collectif au Québec. 

 

Publié par

Gilles Beauchamp

Formation en recherche culturelle, de 1973 à 1976, puis en sociologie de 1986 à 1993, à l'UQAM. Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?