Gilles en vrac, en premier

Je suis surpris, parfois, de voir comment Google range ses réponses aux questions posées par les internautes. Surpris de voir mon site arriver en premier pour des questions aussi générales que celles-ci :

Pardonnez-moi cette boutade narcissique, j’avais un petit creux. Et puis, ça fait des jours que je n’ai rien écrit ici, trop pris par un document traçant le portrait sociologique des 12000 naissances qui ont eu lieu sur le territoire du CSSS depuis 6 ans. Fascinant. J’ai hâte de revenir sur terre… D’autres résultats dans la même veine, mais pas en première position (ici je fais le lien vers les résultats Google – qui changeront sans doute dans les prochains jours):

 

regards en coin – 1000e billet !

Comme à chaque fois que j’envoie un message à la liste du RQIIAC annonçant les billets du dernier mois je me permets de jeter un oeil sur les “stats” de ce carnet : quels sont les billets les plus lus, et les page référentes ou questions posées aux moteurs de recherche qui amènent les gens par ici.

Mais si je regarde les stats depuis août 2008, date la plus lointaine à laquelle semble pouvoir remonter mon gestionnaire, on compte 41 321 visites (excluant les miennes). Soient une moyenne de 44 visites par jour en 2008, puis 45 pour 2009-20010, et 50 visites par jours, depuis le début de l’année.

Quelles ont été les billets les plus visités, demandés ? Au cours des 3 derniers mois, les billets présentant plus de 50 visites sont ici en ordre décroissant. Le premier, avec 159 visites, est celui intitulé «déterminants de la santé : un cadre théorique». Si je remonte plus loin, en fait depuis le début de cette collecte statistique (août 2008), ce même article présentant de façon critique un document de la santé publique compte 354 visites, et se place au 6e rang, après les articles trouver une résidence pour aînés, qui pose une question qui semble populaire !, voter pour l’environnement, rédigé durant la dernière campagne électorale fédérale, les îlots de chaleur urbains, et la page introductrice à la section Photos de ce carnet. Certains articles “populaires” contiennent plutôt des informations génériques, sur l’auteur (A propos de Gilles) ou les outils utilisés pour produire ce carnet (Colophon, SlidePress & SlideShowPro, blogues et flux RSS). Quand je regarde cette liste des billets ayant eu au moins 50 visites au cours des 30 derniers mois, ça donne une image assez fidèle de l’intérêt suscité par ce carnet.

Incidemment, si je me fie au tableau de bord de WordPress, ceci est le 1000ième billet posté ici depuis le passage à cette plateforme (début 2005). Ce qui correspond à une moyenne de 3 billets par semaine… Un rythme qui s’est clairement ralenti ces derniers temps. Ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose, ni pour moi ni pour les lecteurs !

Bon, des chiffres, encore des chiffres. Ça me semblait tout simplement pertinent de prendre ce petit moment pour un retour statistique au passage de cette borne symbolique.

de la pub sur GeV !

Hé oui, je n’ai pas fait que succomber aux attraits du MacBook Air, mais j’ai aussi décidé d’essayer (une nouvelle fois) le système de publicités ciblées AdSense de Google. [Incidemment, si ces publicités empiètent sur la colonne centrale, faites simplement un rafraîchissement de la page (F5 pour Explorer ou Ctrl+R avec Firefox) et ça devrait rétablir la situation]

Il faut bien le payer, ce MacBook ! Enfin… dans la mesure où ces publicités ne sont pas trop invasives… et qu’elles font sens avec le contenu de ce blogue (les premières ayant trait aux efforts de recrutement de certains CSSS, ou encore à des formations offertes).

Dans le même ordre d’idée, j’ai aussi implémenté des liens entre les (titres des) livres de ma bibliothèque et les pages de ces mêmes bouquins sur Amazon.ca. Cela m’a rapporté jusqu’à maintenant 1,81$ ! Ainsi, si vous achetez un livre sur Amazon, à la suite d’une référence de Gilles en vrac… cela contribuera à soutenir financièrement ce site ! Bon, même si mon hébergeur n’est pas chèrant je ne suis pas certain de pouvoir en payer la facture annuelle avec ça ! Mais peut-être diminuer juste un peu mes dépenses d’achats de livres !

déménagement complété !

Après un transfert de près de 20 000 fichiers (dont 48 albums de photos), reconnexion de 2-3 bases de données, récupération d’une vingtaine d’articles (que j’avais écrits depuis la dernière sauvegarde) par le biais de la “cache” de Google… nous voici maintenant installés chez Dreamhost, notre nouvel hébergeur.

C’est quand ça ne marche pas qu’on y pense, j’espère n’avoir pas à vous en reparler avant longtemps ! Après 6 ans passés avec l’ancien hébergeur… les pannes devenaient trop fréquentes, j’ai donc dû me résoudre à faire le saut. Qui s’est avéré, finalement, plus facile qu’escompté.

période de rétablissement

Je suis en plein déménagement… mon serveur n’étant plus assez fiable, j’ai décidé après mure réflexion, d’en changer.

Vous m’excuserez, je l’espère, des petits inconvénients que cela entrainera, notamment dans la récupération des derniers mois de billets… et dans l’installation de mon gestionnaire de photos, qui sera sans doute le plus long à réinstaller.

Cela devrait être pour le mieux, du moins en termes de stabilité !

la tête sous le capot

Bon, c’est pas tout le ménage qu’il faudrait faire ici, je veux dire autour de moi à la maison… mais je me sens tout de même mieux : je me suis rendu compte ce matin qu’on ne pouvait imprimer facilement un article de ce blogue s’il dépassait plus qu’un écran. Vous me direz qu’on ne devrait pas imprimer les articles d’un blogue, par définition relativement courts… Je vous l’accorde, c’est vrai de manière générale. Mais toujours est-il que lorsqu’on tentait d’imprimer un billet… ça sortait de manière incomplète et lamentable. J’ai donc dû retrousser mes manches, plonger sous le capot et… j’ai trouvé une solution sous la forme d’une extension à WordPress (wp-print) assez intéressante en ce qu’elle extrait les lien hypertextes et les reporte en note en bas de page.

C’est ce que représente cette nouvelle icône en bas de chaque billet : essayez-le avec un article plus long, comme celui-ci, sur le mouvement communautaire, à l’origine de ma découverte technique.

Et puis, ayant les deux bras dans la mécanique… j’ai poursuivi en remettant en ligne plusieurs ensembles de photos que je n’avais toujours pas reversé depuis les problèmes récents. Cela fera donc moins de liens brisés pour les visiteurs.

Bon, maintenant si je m’occupais plus concrètement de cette vaisselle…

coquille coupable

Heureusement que certains ont l’œil pour les coquilles. UFT-8 et UTF-8 : toute une différence pour l’œil quand c’est là dessus que le navigateur Web compte pour interpréter correctement les accentuations françaises !

Merci aux membres de la communauté francophone des utilisateurs de WordPress ! Moi qui pestais contre Explorer et tout… j’avais écrit UFT-8 plutôt que UTF-8 comme encodage des caractères de ce blogue ! Je vais pouvoir enlever mon message de la colonne de droite…