poids à la naissance et garderies

Avec près de 6 000 naissances en trois ans, il devient possible de faire certains traitements statistiques, comme de comparer les poids moyens par « voisinages », ce concept nouvellement utilisé par la santé publique de Montréal. Et effectivement les voisinages les plus pauvres du territoire ont un poids moyen à la naissance significativement plus bas que les autres voisinages.

J’ai pensé illustrer ces poids moyens avec Mapinfo, puis reporter sur une carte du territoire, en fait des cartes de chaque voisinage… où j’ai piqué la place des garderies. Il s’avère que le voisinage le plus mal-en-point est aussi celui où se trouve une seule garderie (ou CPE).

Pour le document de 12 pages du même nom (pdf de 60 Mo).

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?