format familial

À l’heure où l’on discute de la “disparition” de la famille traditionnelle, à l’occasion de la diffusion des statistiques du recensement, il est bon de se demander jusqu’à quel point elle a vraiment existé. Jusqu’où la “famille traditionnelle”, à l’époque où elle était hégémonique, fut-elle de même nature, pour les familles ouvrières, paysannes ou bourgeoises ? Quels types de liens étaient noués par les familles élargies ? Et les familles nucléaires des dernières décennies, où le poids du “Pater” s’est graduellement affaibli en même temps que celui de la tradition et de la religion, sont-elles de même nature dans les familles ayant des propriétés, des capitaux à léguer et celles qui n’en ont pas ?

Voir : Fluid “Traditional” Families – où l’on apprend que l’adoption à l’âge adulte chez les Japonais est assez fréquent…

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?