climat et tempérament

Les négationnistes auront nié jusqu’à ce que l’évidence crève les yeux, empêchant ainsi une réaction, une action raisonnable pour réduire, sinon empêcher, les effets de l’action humaine sur l’équilibre climatique de la planète. Quand le point de non retour sera atteint, ces mêmes négationnistes pourront laisser aller leurs instincts prédateurs et tirer le meilleur parti personnel du chaos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *