le débat sur les blogueurs

J’ai été surpris de voir la vivacité des réactions à l’éditorial de M.-A. Chouinard qui se prononçait sur l’invitation faite par le Parti Conservateur canadien aux blogueurs en vue se son prochain congrès. En fait je n’avais pas lu l’édito, c’est un billet de Michel Dumais, écrit sous forme d’entretien avec un autre blogueur, Gilles Dauphin, qui me mettait sur la piste. Et là, Jean Trudeau nous sert un bel éventail des points de vue.

Ce sont les commentaires que j’ai apprécié presqu’autant que les billets… Et celui de cfd (#11) commentant le billet de Michel Mario Asselin, s’approche sans doute le plus de mon sentiment actuel. Je ne prétend pas être journaliste, ni même citoyen-journaliste.

Les titres provocateurs, les opinions à l’emporte-pièce… on s’échauffe et on se prononce, on s’empoigne… Ah la polémique ! C’est un art… martial qui demande beaucoup de doigté pour ne pas se le mettre dans l’oeil ! Mais la colère et l’adrénaline et aussi le talent pour certains permettent parfois de produire des pages agréables ou divertissantes, qui peuvent faire monter temporairement la notoriété d’un blog ou d’un site commercial, mais qui conduisent rarement à des publications. Sauf exception… qui n’est justement pas particulièrement marquée par la polémique.

blogs de collectivités territoriales

Arrivé sur ce site Blog-territorial, sans me rappeler par quel chemin, je découvre la page Netvibes des blogs locaux. Et le blog de caricatures d’actualité de Hub(Incidemment, c’est un lecteur de flux RSS intéressant que ce Netvibes, si vous n’en avez pas encore, qui peut aussi vous servir de page personnelle adaptable)

J’apprends aussi que la région française du Nord-Pas de Calais a reçu un prix au neuvième Forum mondial E-démocratie, tenu le 17 octobre dernier. Sur ce même LeBlog2Roubaix.com (Roubaix par les Roubaisiens, et autres discussions sur la participation citoyenne) j’apprends aussi que cette région tiendra en novembre le Mois de l’économie sociale et solidaire en Nord-Pas de Calais.

Toutes ces nouvelles des territoires… français. Et les villages et quartiers québécois ? À quand une telle promotion des terroirs, de la participation citoyenne, de la responsabilité locale et du développement durable… toutes ces tendances qui ont leurs publications, leurs réseaux et sites… mais qui ne font pas vraiment le poids en terme d’animation, de renouvellement et de dynamisme de leur site web… Le site central, le “hub”, permet de donner de la résonnance aux petites nouvelles locales… de faire des liens entre des réseaux d’action qui sont souvent convergents sinon toujours harmonieux et complémentaires…

le médium ou le message ?

Une vieille (et belle) édition de message et massage… me semble en résonance avec ces quelques billets.

Comment être un blogueur “hyperlocal”, présenté chez Jean; une revue hebdomadaire des meilleures nouvelles du Net : Vendredi, lancée par le créateur de Courrier International, cité par Olivier ;

” La seconde erreur importante est de croire que le Web produit une rupture radicale par rapport à la situation antérieure. Il existait déjà des industries de contenu accessibles gratuitement aux documents facilement copiables, et pas des moindres : la radio et la télévision. Il existait aussi des institutions où les documents étaient partagés : les bibliothèques. ” Un billet critique de Jean-Michel Salaun en réponse à un article de Paul Krugman, présenté dans le magazine en ligne Numerama. Krugman prédisait le remplacement des revenus de la vente de livres par les “produits dérivés”…

À continuer… : atelier 10 du colloque du NPS

blogs universitaires

La communauté scientifique universitaire serait-elle en train de changer d’avis sur les blogs ? Un sujet sur lequel Nicolas Carr m’avait presque convaincu… Ici c’est Olivier Ertzscheid qui, dans son excellent Affordance, fait le tour “en vrac” de la blogosphère universitaire :

  • Intute publie une série de 4 billets consacrés à la blogosphère scientifique (1, 2, 3, 4). Une petite mine qui pointe vers plein de ressources dont j’extrais ci-dessous quelques pépites.
  • Dans le billet sur l’état de la blogosphère scientifique au Royaume-Uni, il rappelle l’existence de l’excellent CrookedTimber, à ma connaissance le seul blog qui rassemble des chercheurs de différents pays et de différentes spécialités autour de thématiques en sciences humaines et sociales. Côté blogosphère institutionnelle, Intute signale l’existence de l’initiative du JISC qui met à disposition des blogs (sous wordpress) et des Wikis (sous mediawiki), ainsi que l’impressionnante communauté de l’université de Warwick, cf ci-dessous
  • Je m’attarde donc sur le portail blog de l’université de Warwick, à mon avis un modèle du genre. Quantitativement tout d’abord : 5616 blogs hébergés. (suite sur Affordance)

Mais ici, la blogosphère universitaire fait référence autant à celle des étudiants que des professeurs. Alors que ma critique (et le billet de Carr) s’adressaient d’abord aux profs.

Je crois que les choses changent, que le phénomène des blogues se diversifie et que des revues très sérieuses (Nature) ont leurs blogues… ou leurs podcast (Science).

la grange de retour ?

Après avoir fouillé sous le capot de ce carnet depuis quelques jours… j’apprend que la vache de Karl s’en revient à Montréal. Ça me rappelle soudain le style minimaliste du carnet de ce poète urbain qui parcoure le monde depuis quelques décennies, amoureux du code et de la langue… l’œil toujours prêt à saisir le moment de grâce, la couleur offerte…

Heureusement il n’y a pas que la vache qui s’en vient à Montréal

un style, un ton

C’est pas juste de la nuit qu’il écrit… et c’est tant mieux pour nous.

UN TAXi LA NUiT: Arriver en ville. Elle est arrivé ce matin en provenance de Vancouver pour venir faire ses études à McGill. Elle a déposé ses deux grandes valises contenant l’essentiel de ses choses dans la petite chambre de la résidence, tout en haut de la rue Université et a commencé à aménager le petit espace qu’elle partagera avec une autre étudiante qui arrivera bien assez vite. De sa fenêtre, elle regarde la ville et le fleuve qui coule au loin…