Green New Deal, plus qu’un candidat

Ça donne l’impression que le Green New Deal, c’est l’affaire d’un candidat : Bernie Sanders. Oui, peut-être en est-il le plus radical, le plus fervent promoteur de ce Green New Deal. Mais pour devenir réalité, ce New Deal demandera plus qu’un président charismatique. Il faudra un “dealmaker” capable non pas de mobiliser la gloutonnerie des super-riches, comme c’est présentement le cas, mais plutôt l’engagement des communautés et des mouvements. Des qualités de fédérateur, fédératrice de forces multiples et souvent contradictoires.

Publié par

Gilles Beauchamp

Formation en recherche culturelle, de 1973 à 1976, puis en sociologie de 1986 à 1993, à l'UQAM. Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?