profil de santé – 2009

Un Profil de la santé publié le 15 juin dernier par Statistique Canada, permet d’extraire des tableaux (par région ou province) pour un ensemble de données tirées principalement de la dernière itération (2009) de l’Enquête sur la santé des collectivités canadiennes.

Par ailleurs, le tableau CANSIM – 105-501 – rassemble quant à lui des indicateurs de santé par régions, et par année (2003, 2005, 2007, 2008 et 2009). Ce qui m’a permis de tracer l’évolution depuis 2003 pour ces régions (Montréal, Québec, Ontario, Toronto et le Canada) sur un certain nombre de questions.

À noter qu’il s’agit de pourcentages. Pour en savoir plus sur les variables on peut consulter la liste ci-contre, pour celles qui se trouvent aussi dans le « profil de la santé » mais j’ai dû me rendre jusqu’au questionnaire de l’ESCC 2009 [pdf] pour avoir des précisions sur la question de l’allaitement. Pour des précisions à propos des rapports entre embonpoint, obésité et l’effet de l’autodéclaration. voir cette page de Statistiques Canada.




Certains graphiques sont plutôt difficile à lire au format actuel : vous pouvez les visualiser en mode plein écran (le petit bouton en bas à l’extrême droite) ou encore cliquer sur les images et les voir dans une fenêtre séparée (que vous pourrez sauvegarder…).

plus d’arbitraire

Moins d’information publique = plus de décisions arbitraires, ou encore basées sur des données non publiées. C’est à cela que conduira la décision de rendre volontaire le questionnaire détaillé du prochain recensement.

Les questions relatives au revenu des ménages, à l’éducation, au logement… feront dorénavant partie de l’Enquête nationale auprès des ménages. Une enquête que Statistique Canada fera, certainement, avec tout le sérieux et le professionnalisme qu’on lui connait… mais sans l’incitatif de l’obligation de répondre que comportait le questionnaire détaillé du recensement. Quelles seront les populations sous-représentées ? Les populations pauvres et ayant des difficultés à lire… et, sur les questions de revenus, les populations à revenus plus élevés.

Et d’ailleurs, à quoi sert d’accumuler des données, si on ne compte pas s’en servir pour agir… si on a une vision minimaliste de la responsabilité publique !

des tonnes de données

on peut encore tracer des cartes des recensements

Les données des recensement sont encore accessibles, mais pas les données sur l’utilisation des services… non.

L’adresse du site régional a changé, dès 2011 ou 2012 :

Espace montréalais d’information sur la santé
http://emis.santemontreal.qc.ca

{les liens de 2010 ne sont plus valides}
Le Carrefour montréalais d’information sociosanitaire vient de mettre à jour plusieurs de ses tableaux de bords et tableaux interactifs :

  • Un nouveau tableau de bord sur les indicateurs stratégiques du plan d’action en santé mentale est maintenant disponible.
  • L’année financière 2006- 2007 a été intégrée aux tableaux de bord PALV (Personnes en perte d’autonomie liée au vieillissement) et Services posthospitaliers.
  • Mise à jour PALV – En plus de l’année financière 2006-2007, des indicateurs relatifs à l’hébergement ainsi qu’aux services fournis par le CLSC sont disponibles jusqu’en 2008-2009.
  • Trois nouveaux indicateurs de satisfaction ont été intégrés au tableau de bord PALV de l’année financière 2007-2008 pour les usagers recevant des soins à domicile, leurs proches aidants et les personnes hébergées en CHSLD.
  • Les données 2008-2009 ont été ajoutées dans les tableaux statistiques sur les dépenses dans le réseau montréalais .

Malheureusement les données du tableau de bord PALV ne comprennent que 4 variables pour la dernière année… souhaitons que les autres s’ajouteront graduellement.

De manière générale, les données sont plus riches et manipulables sous forme de tableaux statistiques

Ainsi on apprend que si 17 703 Montréalais ont été (nouvellement) diagnostiqués comme ayant une dépression majeure par des omnipraticiens durant l’année 2006-2007, seulement 10 % (1708) ont été suivis avec continuité par l’omnipraticien. Plus de 60 000 montréalais ont cependant été traités (en clinique, en hôpital, en CLSC…) dans le réseau public durant la même année pour dépression majeure ou autre trouble de l’humeur.

The World Factbook

Le CIA World Factbook : genre d’Atlas, avec cartes régionales, comparaisons entre les 266 « entités géographiques » comprises dans les tableaux… Incidemment, quelques 55 de ces entités ont une superficie moindre que l’île de Montréal (482 km carré). Il semble mis à jour à tous les ans depuis 2000.

[Et si vous voulez l’avoir toujours sur votre ordinateur : un compressé (.zip) de 146 mégaoctets est disponible ! Attention, une fois décompressé, c’est d’un gigaoctet (ou presque : 952 Mo) d’espace dont vous aurez besoin.]

les sources… pleaaaaase !

Une nouvelle tirée de Sur-la-Toile.com pointait vers sa source : Canoë-Santé.com, mais cette dernière se gardait bien de référer sous forme de lien hypertexte, comme c’est malheureusement trop souvent le cas sur ces portails commerciaux, vers la véritable source de l’information : Statistique-Canada. Oui, on nommait la source, on en extrayait même allègrement plusieurs données et un tableau complet mais à aucun moment on ne cite la publication par son titre officiel (Les principales causes de décès, 2000 à 2004), ce qui aurait au moins permis de faire rapidement une recherche… même si le calcul des coûts environnementaux de ce geste (Googler) peut porter à réfléchir, et à valoriser encore plus la référence de qualité. En fait il s’agit de respecter des standard d’écriture. Et ce n’est pas la première préoccupation de sites comme Canoë !

Incidemment, la page principale de cette recherche de Statistique Canada conduit à une introduction, des faits saillants, une analyse plus exhaustive en 7 parties, une liste des tableaux… et même, par le biais de la page CANSIM, on peut extraire soi-même des tableaux par groupe d’âge, sexe, géographie, principales causes… ou même télécharger la base de données elle-même en format  Beyond 20/20 à condition d’avoir le logiciel en question (autoexecutable d’installation de ce puissant visualisateur de données – 18Mo). C’est le format de distribution, entre autres, des données du recensement.

Mon seul regret : que Stat-Can n’ai pas publié une version PDF de l’ensemble.

naissances en 2006

Pour ceux que la question intéresse… qui voudraient comparer les taux de naissance de leur territoire avec ceux du Québec ou du Canada… Statistique Canada publie un bilan des naissances pour 2006.

Le Québec a connu une hausse de 7,3% du nombre des naissances de 2005 à 2006, passant de 76 346 à 81 937. La moyenne canadienne est de 3,6%. Après une baisse durant toutes les années ’90, le Canada connait une hausse constante depuis le début de la décennie. Les taux de fécondité des femmes de moins de 30 ans sont tous à la baisse. La croissance du taux général repose donc sur l’importante avancée du taux des femmes de 30 ans et plus.