flux d'infos et gestion de connaissances

fluxD_infos.pngLes flux d’information dans les organisations en général et celles dans le domaine de la gestion des connaissances.

Mais les organisations telles les hôpitaux, les cabinets médicaux, les administrations municipales… ne sont-elles pas toutes des gestionnaires de savoirs ? Un article de Pollard. Faudrait que j’en parle à notre agent d’info !

du vin et d'autres plaisirs

mondovino2.jpgMondovino, le documentaire de Jonathan Nossiter, diffusé cette semaine au Documentary chanel, fait un portrait réaliste et parfois choquant des producteurs, négociants et critiques du monde du vin, bouleversé de plus en plus par les entreprises mondiales… La quantité ou la qualité ? En tant que documentaire, la caméra de poing en très gros plan, les éclairages naturels ou d’entrepôts et de caves, sur des teints vinifiés… tout ça n’était pas toujours beau à voir, mais les propos (ou les silences) toujours éclairants.

Pris, littéralement, par le Stabat Mater de Bruno Coulais, diffusé par Espace Musique, à minuit hier soir. Douleur d’une mère au pied de la croix, douleur tout court. Interprétation contemporaine d’un texte du XIIIe siècle…

C’est ainsi que j’ai pu terminer en beauté le livre de Thierry Hentsch Raconter et mourir. Il ne méritait pas moins ! C’est un recueil d’introduction aux grands textes : de l’Odyssée au Discours sur la méthode de Descartes, en passant par la Divine Comédie de Dante, Hamlet de Shakespeare, Don Quichotte de Cervantes, Pantagruel de Rabelais… Tout un banquet ! Merci à Catherine, qui m’aura aiguillé vers cet auteur. Il me tarde maintenant de poursuivre cette randonnée aux sources de l’imaginaire occidental avec Le temps aboli.

portail.santepop.qc.ca

Un nouveau portail, rassemblant des liens vers les groupes de recherche en santé des populations, mais aussi assurant une veille en la matière, avec son bulletin SantéPop, auquel on peut s’abonner.

Malheureusement on ne peut pas s’abonner au site lui-même, la technologie des fils RSS ne semblant pas encore avoir atteint les sommets du savoir en santé publique… 😉 Même les nouveautés se présentent dans l’ordre chronologique : lorsqu’on veut aller voir plus loin que les 4-5 derniers éléments, le lien nous amène vers le tout début du site. Les blogues, chers webmestres, vous connaissez ? C’est justement à ça que ça sert : permettre de redescendre le fil de l’actualité en chronologie inversée. Mais, bon… je suis sûr que ces gens savent apprendre !

N’empêche que j’apprenais avec plaisir, dans une note du 14 avril (aujourd’hui), que Martine Duperré, est devenue prof à Laval, et qu’elle publiait un cahier de 48 pages, dans le cadre du CRISES, sur les Innovations sociales dans les organismes communautaires : facteurs intervenant dans le processus de transfert des connaissances.

tous les aînés devraient avoir accès aux services

careOlder.pngUn rapport anglais vient de proposer de tripler les fonds consacrés à l’aide aux aînés (Securing Good Social Care for Older People: Taking A Long Term View ), remettant en question le mode de fonctionnement actuel qui n’offre des services qu’aux plus démunis, forçants plusieurs aînés peu fortunés à vendre leur domicile pour se payer des services…

Une avenue (celle de ne payer que pour les plus infortunés) qui est probablement à l’étude dans les officines québécoises…

sauté, s.v.p.

Un généreux filet de mérou, sauce citron-vin blanc, avec ses légumes sautés, précédé d’un potage à l’oignon caramélisé au porto… C’était bien. Rue Laurier, près de Garnier : Un monde sauté.

Puisqu’il n’y a rien de parfait (à ce prix-là, à tout le moins), j’aurais mis un peu moins de « caramel » dans le potage. Mais ce sera une bonne raison de m’essayer à faire mieux : juste un peu de sucre dans les oignons, avec le porto, sinon, ça coupe un peu trop la faim.

Et les légumes : comme j’étais au bar, j’ai pu reluquer le chef qui les faisait sauter une première fois, puis les mettait à la vapeur, pour les refaire sauter une dernière fois… Les courgettes (zucchinis) jaunes et vertes et carottes étaient tendres tout en conservant une fermeté et plein de saveurs… Un délice.

Je crois que j’avais faim !