friches urbaines

Ce billet de Karl, accompagné comme d’habitude de photos originales, me fait repenser à ce rêve d’il y a dix ans bientôt, où j’imaginais qu’on pourrait faire une place aux piétons et bicyclettes (et aux skis l’hiver), pour parcourir sur 30 km, dont plus de 20 km le long des voies ferrées, presque toujours sans contact avec le trafic automobile (!), plus d’une dizaine de quartiers du centre de Montréal: cette voie délimitant les quartiers, elle permet de relier Centre-Sud, Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont, le Plateau, Villeray, la Petite-Patrie, Outremont, le Mile-End, Mont-Royal, Côte-des-Neiges, Hamstead, Côte Saint-Luc,  Notre-Dame-De-Grâce, Montréal-Ouest, Ville-Marie ! Avec le prolongement de la piste cyclable le long de Maisonneuve de Montréal-Ouest  jusqu’à Berri, on fait presque le tour !

J’avais rassemblé les photos prises lors de randonnées en 2000 sur ce parcours en une petite animation flash. Je devrais sans doute refaire ce parcours pour rafraichir les photos et voir ce que certains coins sont devenus !

Karl pointe, à la fin de son texte vers le projet de jardin Roerich. Qui lui-même me fait découvrir plusieurs sites liés ou partageant ce même enthousiasme, ce même rêve de réappropriation des espaces non aménagés, laissés en friche : pouvoir aux poussesSpacingMontreal; le Tiers-Paysage; Imagine (le) Mile-End… La colonne de droite du site de Emily Rose Michaud comprend des dizaines de liens…

famille-enfance

Dans le contexte de la préparation des suites à donner aux sommets locaux et régional sur la maturité scolaire, il me semble que ce document de la Conférence régionale des élus de Montréal peuvent servir : un rapport d’analyse et de recommandations sur les places nécessaires et l’information sur les places disponibles (pdf 62 pages) en services de garde à Montréal. Un résumé et d’autres documents sur le même thème.

modèle conceptuel de vieillissement

vieillissementUne parution récente de l’INSPQ propose un modèle conceptuel du vieillissement (pdf, 58 pages).

Ici le modèle résumé en un graphique.

Peut-être verra-t-on dans un avenir prochain une meilleure intégration de cette problématique dans les priorités de la santé publique (régionale, à tout le moins) ?

NOTE 2022 : Bravo à l’INSPQ pour avoir maintenu l’accès à son document de 2009.

SSE et santé

Pour des conditions de santé comparables, les enfants de milieux socioéconomiquement défavorisés sont plus susceptibles d’être hospitalisés. [Reuters Health] & [Archives of Pediatrics]

Les enfants de parents stressés sont plus susceptibles de manifester de l’asthme à la suite d’exposition à la pollution due au trafic ou à l’exposition intra-utérine au tabac. [Reuters Health] & [PNAS]

Le statut socioéconomique (40%), mais aussi le QI (25%) expliquent les différences de maladies cardiaques !

In general, the study found, men of the lowest socioeconomic status — measured by income, occupation and education — were between two and seven times more likely to die of causes related to heart disease than the most advantaged men.

« Classical » risk factors, including high blood pressure, smoking and obesity, explained about 40 percent of the disparity, according to the researchers. But IQ itself also appeared to play a role, explaining another quarter of the socioeconomic gap. [Reuters Health] & [European Heart Journalarticle in extenso]

SSE: statut socioéconomique

le modèle québécois en santé primaire ?

medecindefamilleLe dernier rapport de l’ICIS : Expériences vécues en soins de santé primaires au Canada montre une grande différence entre le Québec et le Canada en terme d’accès à un médecin régulier. Ce qui a des conséquences importantes sur le suivi des maladies chroniques, l’utilisation des urgences et des hôpitaux…

Pourquoi une si grande différence ? Y-a-t-il un manque de médecins au Québec ? Pratiquent-ils une autre médecine ? Ont-ils d’autres incitatifs ailleurs ??

Il y a plus de médecine familiale au Yukon qu’au Québec !! Et, à noter (mais je ne me souviens plus de ma source…) que la situation est pire à Montréal qu’en province !

social-démocratie renouvelée ?

Un texte de Marcel Boyer, Manifeste pour une social-démocratie concurrentielle (pdf, 174 pages). Ce qui me rappelle l’autre texte appelant à un Chantier vers une nouvelle social-démocratie lancé par Lévesque, Vaillancourt et al. Ce dernier texte (pdf de 29 pages) propose une démarche collective, et comme son nom l’indique, une série de groupes de travail sur différents aspects de la situation actuelle. J’ai trouvé très stimulant le document, tant dans sa partie historique que dans l’attention qu’il porte à toucher toutes les dimensions du renouvellement nécessaire d’une théorie politique apte à tirer les leçons du dernier siècle.

L’autre, le premier document, plus volumineux, signé d’un seul nom. Je ne l’ai pas lu. La référence vient de PolitiquesSociales.net.