de modes et de chromosomes

Il n’y a pas de « copyrights » dans l’industrie de la mode… et cela ne l’empêche pas de prospérer ! On pourrait même penser que d’autres industries pourraient, devraient s’en inspirer ! Il y a une protection des marques de commerce, mais pas des modèles ou des coupes.

Cette petite conférence (16 minutes) de Johanna Blakley (Lessons from fashion’s free culture) est éloquente.

De la même source, la conférence donnée par Craig Venter annonçant la création d’une première bactérie synthétique (composée à partie de matériels génétiques synthétiques). À la fin de sa conférence (18 minutes) il laisse entendre que sa compagnie travaille avec Exxon sur la création d’algues qui pourraient capturer les dioxydes de carbones pour en faire de nouveaux combustibles…

vidéo sur le vieillir

Un document de 23 minutes qui se veut un outil de réflexion, d’intervention… qui vous fera faire le tour de plusieurs initiatives importante de la région de Montréal. Des organisations, des individus marquants, encore enthousiastes, engagés…

Produit par le COMACO et le Centre St-Pierre, et diffusé par Parole citoyenne. Aller sur le site, pour donner votre opinion, ou ajouter votre grain de poivre et sel

activité physique, évaluation d’impact et déterminants sociaux

Ces quelques sources tirées du dernier bulletin Politiques publiques et santé

Equity, social determinants and public health programmes (pdf) Ce volume** de l’OMS regroupe des analyses sur les déterminants sociaux de la santé et de leurs impacts sur certaines conditions de santé.

Using Mapping and Social Networking Tools to Promote Physical Activity Cet article du Center for Active Living explore l’idée d’utiliser les téléphones intelligents et les applications web à valeur ajoutée pour promouvoir la participation à des activités en plein air ***. L’auteur suggère que les outils de réseautage social, les outils de cartographie en ligne et les appareils sans fils peuvent soutenir le développement des communautés par le biais des activités en plein air et potentiellement contribuer à l’augmentation de l’activité physique au sein de la population.

Is the increasing policy use of Impact Assessment in Europe likely to undermine efforts to achieve healthy public policy? Les auteurs soutiennent qu’en insistant principalement sur l’impact économique et de l’environnement d’affaires, l’approche européenne peut nuire aux politiques favorables à la santé.
** Ce document de l’OMS est un pavé de 303 pages ! Mais l’un ou l’autre des chapitres peut vous intéresser :
  1. Alcohol: equity and social determinants
  2. Cardiovascular disease: equity and social determinants
  3. Health and nutrition of children: equity and social determinants
  4. Diabetes: equity and social determinants
  5. Food safety: equity and social determinants
  6. Mental disorders: equity and social determinants
  7. Neglected tropical diseases: equity and social determinants
  8. Oral health: equity and social determinants
  9. Unintended pregnancy and pregnancy outcome: equity and social determinants
  10. Tobacco use: equity and social determinants
  11. Tuberculosis: the role of risk factors and social determinants
  12. Violence and unintentional injury: equity and social determinants
  13. Synergy for equity

Tiens, j’ai extrait les pages de résumé pour chaque chapitre de ce gros document… en y incluant quelques graphiques qui me semblaient intéressants… Ça fait 40 pages au lieu de 303.

*** N’est-ce pas ce que font les français actuellement, en organisant les Apéro-géants ?? Je suis pas sûr que d’autres muscles que ceux de la langue et de l’appareil digestif se feront aller, cependant…

petites nuisances persistantes

On les oublie le plus souvent, on réussit parfois à en faire le tour, à trouver des voies de contournement… mais il est des jours, comme aujourd’hui, où l’on se demande « Pourquoi donc %#$!!@@*&%$& ? »

  • Pourquoi un fournisseur de services Internet de premier plan tel Vidéotron n’arrive pas à me montrer ma facture correctement dans l’interface Web ? Pourquoi ne me permet-il pas d’exporter simplement en PDF que je puisse imprimer et voir finalement une facture qui, outre cela, est tellement compliquée dans son langage et sa présentation, que j’ai, plus d’une fois, payé d’avance les services !!
  • Pourquoi est-ce si compliqué de comprendre ce que je dois à Hydro-Québec, à partir de ma facture en ligne ? Parce que l’incompréhension amène les clients à payer d’avance, ou deux fois la même facture ??
  • Pourquoi un site de gestion de fils RSS tel Feedly, qui se targue (avec raison) de proposer une interface conviviale de lecture et de navigation entre des sources nombreuses, pourquoi ce logiciel qui me permet facilement, d’un clic, d’envoyer par Twitter, par courriel, par Facebook et par une demi-douzaine d’autres moyens ce que je viens de trouver sur un site ne me permet-il pas de – – simplement – – copier l’adresse URL de cette source ? il me faut, pour avoir l’adresse de cette page que je veux citer, sortir complètement de Feedly !!
  • Pourquoi une source d’information aussi éminente que le New-York Times ne donne-t-elle aucune source externe à son propre site ! Tous les liens qu’on trouve dans cet article portant sur les résultats d’une recherche réalisée par l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) sont des liens renvoyant vers des pages écrites par le New-York Times sur un terme ou un autre (PBS, NASA,…). À aucun moment on ne se permet de renvoyer vers la source utilisée : le rapport de recherche ou encore le site de l’équipe universitaire. Quelle piètre utilisation des possibilités d’Internet !!

la vie de famille

Les conclusions d’une étude américaine sur les familles de la classe moyenne (deux revenus+enfants) semblent montrer que la vie de famille est stressante, plutôt moins que plus satisfaisante… Mais comme dit Jonah,

The larger point, though, is that just because we can’t measure something doesn’t mean it isn’t important, or that we should always privilege the quantifiable (pleasure, stress) over the intangible (meaning, purpose). Real life is complex stuff. [The Frontal Cortex]

Oui, mais c’est ben difficile de faire entendre cela aux quantificateurs qui ont « les mains sur le volant »…

nouvelle économie ?

Mise en place en 1986, pour opposer au discours dominant lors des Sommets économiques, les leaders de cette fondation voulaient proposer un « new model of wealth creation, based on equality, diversity and economic stability ». Des idées et des outils, des faits et des études… cette new economics foundation a produit de nombreux rapports sur le vrai coût des prisons (Punishing Costs – pdf), la véritable valeur du travail (A Bit Richpdf), proposant un meilleur système bancaire (Better Bankingpdf) ou encore une nouvelle politique sociale (Transforming Welfarepdf). Ces rapports sont accessibles en format PDF.

Un index pour une planète heureuse  (Happy Planet Index) – ou Comment une bonne vie n’a pas à coûter la terre (Why good lives don’t have to cost the Earth) a aussi été développé avec son rapport (4,8 Mo en PDF) et même un fichier Excel des données utilisées dans son rapport. [référence de Oikos Blogue]

tendances

Les Canadiens utilisent toujours plus Internet : 80% d’entre eux l’ont fait l’an dernier… suivant Statistique Canada. Par ailleurs, si un adolescent (teens) sur deux (54%), suivant cette étude du PewResearchCenter, utilise quotidiennement son téléphone cellulaire pour « texter », la moitié de ces texteurs envoie plus de 50 messages textes par jour.

Les Twitters, quand à eux, sont plus susceptibles de suivre ou d’être suivis que d’avoir des relations dialogiques. Autrement dit, Twitter est un média de diffusion à sens unique plutôt qu’un média social. Suivant cette étude d’une firme coréenne. C’est peut-être une bonne chose, finalement, que les jeunes de 12-17 ans n’utilisent pas tant que ça Twitter…