friches urbaines

Ce billet de Karl, accompagné comme d’habitude de photos originales, me fait repenser à ce rêve d’il y a dix ans bientôt, où j’imaginais qu’on pourrait faire une place aux piétons et bicyclettes (et aux skis l’hiver), pour parcourir sur 30 km, dont plus de 20 km le long des voies ferrées, presque toujours sans contact avec le trafic automobile (!), plus d’une dizaine de quartiers du centre de Montréal: cette voie délimitant les quartiers, elle permet de relier Centre-Sud, Hochelaga-Maisonneuve, Rosemont, le Plateau, Villeray, la Petite-Patrie, Outremont, le Mile-End, Mont-Royal, Côte-des-Neiges, Hamstead, Côte Saint-Luc,  Notre-Dame-De-Grâce, Montréal-Ouest, Ville-Marie ! Avec le prolongement de la piste cyclable le long de Maisonneuve de Montréal-Ouest  jusqu’à Berri, on fait presque le tour !

J’avais rassemblé les photos prises lors de randonnées en 2000 sur ce parcours en une petite animation flash. Je devrais sans doute refaire ce parcours pour rafraichir les photos et voir ce que certains coins sont devenus !

Karl pointe, à la fin de son texte vers le projet de jardin Roerich. Qui lui-même me fait découvrir plusieurs sites liés ou partageant ce même enthousiasme, ce même rêve de réappropriation des espaces non aménagés, laissés en friche : pouvoir aux poussesSpacingMontreal; le Tiers-Paysage; Imagine (le) Mile-End… La colonne de droite du site de Emily Rose Michaud comprend des dizaines de liens…

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Une réflexion sur « friches urbaines »

Qu'en pensez vous ?