humanité : génétique ou culturelle ?

Au Bar des sciences de l’UQAM, le 6 octobre : un philosophe, un historien, un psychologue et un biologiste confronteront leurs points de vue en répondant à la question : l’homme est-il une exception dans le processus de l’évolution ?

Je ne comprend pas la manière dont on introduit le sujet sur le site : L’humain est-il un animal strictement culturel ou son comportement est-il en partie inscrit dans ses gènes? Comment peut-on douter de l’influence des gènes sur le comportement humain ? La bonne question ne serait-elle pas plutôt : la part culturelle dans l’évolution humaine n’est-elle qu’un habillage des instincts-gènes ou si elle a pu se traduire, s’inscrire dans le génome… et jusqu’à quel point ? Notamment, des avancées aussi récentes que l’écriture (par rapport à la culture orale) ont-elles une part génétique ? Une écriture qui a permis le stockage et l’accumulation, l’accélération de la culture (et de la science) au delà des limites précédemment imposées par la culture orale… Mais évitons de mystifier plus qu’il n’est déjà le pouvoir de l’écriture et n’oublions pas le rôle des outils, et de certaines technologies et savoirs qui ont pu s’accumuler et se transmettre sans le support de l’écriture mais tout de même dans des sociétés relativement complexes où les sciences naissantes étaient consignées dans des pratiques de plus en plus spécialisées, transmises de pères en fils, de mères en filles ou par des sociétés-fraternités plus ou moins secrètes : agriculture, chasse, fonderie, architecture, médecine… des techniques et savoirs qui n’ont pas attendues l’arrivée de l’écriture pour se développer.

La culture orale, développée et transmise pendant plusieurs centaines de milliers d’années (les premiers outils en os datant de 1,7M d’années; la maîtrise du feu de 0,5M), puis la culture accélérée et accumulée par l’écriture – depuis quelques milliers d’années à peine… quelques petites dizaines, si on met au compte des premières formes d’écriture les contes picturaux de l’ère magdalénienne et ces tablettes-calendriers.

pot-pourri du lundi

À propos du recensement, encore. Dans les débats entourant la funeste décision de M. Harper, on a cité souvent la revue The Economist et son article sur la disparition des recensements (Leviathan’s spyglass : the traditional census is dying , and a good thing too) où la revue réputée donne une liste de pays qui sont sur le point d’abandonner leur “recensement long” ou encore qui ne l’ont jamais eu. Pourtant, ce qu’on ne dit pas, c’est que les relations  dans les “bases de données” qui permettent de se passer de ce recensement sont probablement beaucoup plus intrusives que le recensement canadien l’a jamais été. Les aficionados de la vie privée conservateurs préfèreraient-ils devoir s’inscrire au registre municipal à chaque fois qu’ils changent d’adresse ??

Les édulcorants artificiels font engraisser ! On se prive de boissons avec du “vrai sucre” et on se force à aimer les boissons à l’aspartame et autres édulcorants… mais ces produits viennent interférer avec les mécanismes de satiété… De l’American Scientific, par Frontal Cortex.

vers le site (français) du projet GenographicSur les traces des premières hordes humaines sorties d’Afrique… Un article du site de la revue SEED (défunte revue ? – son dernier numéro date de plus d’un an) laisse entendre que les dessins des grottes de Lascaux pourraient contenir des indications astrologiques. Ce qui me fait redécouvrir ces grottes magnifiques à travers ce site que je ne connaissais pas. Les premières tablettes de mathématiques, ou calendriers lunaires ?

Ce site du National Geographic, reprenant de manière graphique et animée les conclusions d’un projet de recherche génétique auquel se sont associés volontairement plus de 78 000 individus dans le monde : l’Atlas du projet Genographic. Il vaut la peine de jouer un peu avec ces cartes… et cliquer (en bas à droite) sur “Marqueurs génétiques” pour faire apparaître une liste… cliquez sur l’un des marqueurs et vous aurez ainsi le parcours, sur la carte, réalisé par les porteurs de ce marqueur ! Vous pourrez vous déplacer sur la carte d’un marqueur à l’autre… Continuer la lecture de pot-pourri du lundi