la promenade du 6 mai

Les choses se précisent et plusieurs personnes se sont déjà inscrites à notre promenade Jane Jacobs du 6 mai sur la rue Adam. Des messages ont été envoyés aux différentes organisations et paroisses installées le long de cette rue dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Déjà la paroisse St-Nom-de-Jésus offre d’ouvrir ses portes pour que nous puissions y jeter un coup d’oeil en passant.

Qu’est-ce qu’une Promenade Jane Jacobs ? Une façon de faire valoir et mieux connaître le riche patrimoine architectural de Montréal, une façon de partager son savoir : il s’agit de conversations entre voisins et citoyens et non d’un cours donné par un spécialiste. Une façon de célébrer le printemps en marchant sa ville, pour en découvrir un nouveau coin, ou revoir des lieux remplis de souvenirs ou de promesses d’avenir…

J’ai été organisateur communautaire au CLSC Hochelaga-Maisonneuve de 1976 à 2012. Depuis 40 ans j’ai eu la chance de voir naître ou se transformer plusieurs des institutions et organisations qui sont logées le long de la rue Adam dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. J’ai répondu à l’invitation de 150 conversations en marche, en proposant cette promenade d’environ 2 Km.

Un parcours où se juxtaposent les œuvres et les installations du Dr Julien, celles de deux paroisses catholiques (Saint-Rédempteur et Saint-Nom-de-Jésus), et de nombreuses organisations communautaires dont plusieurs ont des racines plongées dans l’action de communautés religieuses (Carrefour familial Hochelaga, Resto Pop, CAP St-Barnabé). On soulignera au passage le presbytère qui fut le siège social du CLSC pendant 30 ans avant d’être converti en la Maison des ainés Hochelaga-Maisonneuve en 2003. Une mission d’habitation à but non lucratif avec services que la Maison souhaite poursuivre avec un autre projet de conversion qui est toujours en discussion : la belle église St-Clément, sise au coin de Viau et Adam.

Coopératives et OBNL d’habitation, projets de la SHDM, de l’OMH, et projets privés de condominium ont participé à la réhabilitation du patrimoine industriel dont témoignent les ensembles entourant et incluant l’ancienne usine Viau, coin Ontario et Viau. Poursuivant sur la rue Viau jusqu’à l’emprise de l’ancienne voie ferrée récemment transformée en voie piétonne et cyclable, nous bifurquerons à l’ouest pour rejoindre le Marché Maisonneuve, non sans un coup de chapeau au Garage à musique, une autre organisation de la fondation du Dr Julien, logé dans un édifice de style Art Déco.

Pour vous inscrire : c’est gratuit mais le nombre de place est limité à 15.

Ici une affichette (format Word à imprimer) qui reprend les informations essentielles.

Durée de la promenade : une heure et demi.

Heure de départ : 10h00 au parc Hochelaga, coin Lafontaine et Davidson (H1W 2W4)

Voir photos du parcours dans le billet précédent.

biais de confirmation de préjugé…

La carte qui suit illustre les entrées par effraction dans la région de Montréal réalisée par Radio-Canada (avec des données policières). Cependant l’article publié sur le site d’ici.radio-canada utilise seulement les données du quartier Hochelaga-Maisonneuve, sans donner de point de comparaison avec les autres quartiers… Ça fait plus “punch” et consolide la réputation de quartier dur… Alors que si on regarde la situation globale, les différences sont plus subtiles…

La différence entre Radio-Canada et le Journal de Montréal s’estompe. Si le diffuseur public ne s’impose plus de faire plus d’éducation que les autres… comment justifier le soutien qu’il reçoit de l’Etat !

effractions
Carte des entrées avec effraction, Montréal. Cliquer pour carte interactive

Hochelaga, vu par M.-A. Fortin

Si vous n’avez jamais vu le quartier Hochelaga tel que le peintre Marc-Aurèle Fortin l’a peint durant les années 1925-1950, il faut au moins voir le musée virtuel. Encore mieux, aller voir les originaux à Québec en ce moment au Musée national des beaux-arts, jusqu’au 8 mai. La première fois que j’ai vu ces peintures, j’ai voulu retrouver le point de vue d’où le peintre avait saisi le paysage.

J’y suis finalement allé, hier. Bon, il manquait un peu de nuages dramatiques ( j’y retournerai) mais, cela va de soi, on y voit au centre la belle église de la Nativité d’Hochelaga. Idéalement, je devrais prendre une photo à partir d’une fenêtre de la classe du collège Ville-Marie, ce qui me donnerait une meilleure plongée…

J’en ai fait l’entête du carnet (pour quelques temps). Pour voir quelques unes des photos prises hier

H-M et le marché

ReineJean-GuyUrbania, la revue, a produit une série de petits vidéos (84) présentant 12 coins caractéristiques de Montréal. Sept sont consacrés au Marché Hochelaga-Maisonneuve, dont un sur Jean-Guy Ranger et son jardin communautaire; un autre sur Reine Collerette et ses activités pour aînés au CCSE; un autre sous forme de vox-pop auprès des nouveaux utilisateurs du marché; ou encore cette présentation des sessions de danse en ligne du samedi soir