accessibilité des parcs

Je voulais revenir sur cette publication récente de la santé publique de Montréal à propos de l’accessibilité des parcs à Montréal. Je voulais comprendre d’où venait plus précisément cette « norme » de 800m de distance utilisée pour qualifier un parc d’accessible. J’ai retrouvé le texte duquel on a tiré cette « norme »: Neighborhood Road Environments and Physical Activity Among Yought : The CLAN Study. C’est étrange que le document de la santé publique de Montréal réfère à cette recherche en présentant la longueur choisie de 800 mètres ( La mesure de distance qui a été retenue est une mesure de distance euclidienne, c’est-à-dire une distance à vol d’oiseau représentant le trajet le plus court entre le parc comprenant des installations sportives et le lieu de résidence. Basée sur la littérature scientifique, la longueur choisie est de 800 mètres*[ici la note #29 vers le document de référence]). À noter qu’une distance de 800 mètres à vol d’oiseau signifie pratiquement toujours une distance plus longue lorsqu’on suit le quadrilatère des routes. Pourtant, l’étude de référence ne portait pas sur l’effet de la distance sur les pratiques d’activités, mais plutôt sur les obstacles et particularités rencontrées sur le chemin menant aux parcs (nombre de feux de circulation, dos d’âne… ce qu’ils nomment le « road environment »). En fait, et je cite le document ayant servi à justifier le 800m « [I]t is important to note that this study focused only on objective features of the road environment and did not examine other objective measures which may also influence MVPA and walking trips, such as the proximity of shops, parks, and recreational facilities » – page 541. Continuer la lecture de accessibilité des parcs

rapports européens

Le bilan annuel de l’Observatoire national [Français] de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES) [pdf 164 pages] est aussi l’occasion d’un bilan décennal et d’un examen particulier en cette période marquée par une crise économique importante.

L’activité physique et sportive des Européens : 27 000 citoyens interviewés dans les 27 pays européens…  Ce rapport me fait connaitre l’Eurobaromètre et ses rapports spéciaux, flash, ou standards

En novembre prochain, à Lyon, le 12e congrès des observatoires régionaux de la santé en France, portera sur : l’organisation des soins de premier recours, la planification locale et la participation de la population, les outils d’observation et les méthodes d’analyse spatiale ou encore les liens entre les caractéristiques socioéconomiques, environnementales ou physiques d’un territoire et la santé de ses habitants…

[références du dernier Bulletin SantéPop]

adresses et notes diverses

Couleur bazar (pdf de 7Mo), un guide exhaustif de la récupération à Montréal. Dans le même ordre d’idée : revalorisation de peintures; les 3Rv

-\/-

Les calculs de coûts-bénéfices de l’esprit dans les décisions relatives à la santé… (Tversky & Kahneman : The framing of decision and the psychology of choice. Science, 211: 453-458 — cité par Brawley & Latimer, Physical activity guides for Canadians: messaging strategies, realistic expectations for change, and evaluation. Can. J. Public Health, Vol. 98, Supplement 2, S170-S184 – et Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme)

mesurer l’effet santé de l’activité physique

La revue Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism (ou Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme) et l’Association canadienne de santé publique, publiaient récemment une revue conjointe sur le thème : Advancing physical activity measurement and guidelines in Canada: a scientific review and evidence-based foundation for the future of Canadian physical activity guidelines. (Version française)

Bon, avec un titre comme ça faut croire que l’éducation physique et la littérature font deux… mais les textes que cette revue propose sont… instructifs ? pertinents ? Enfin, je voulais trouver autre chose qu’intéressants mais vous aurez compris qu’ils le sont aussi. Des textes sur les données probantes reliant l’activité physique et la santé, chez les jeunes, les enfants d’âge préscolaire, les aînés, les personnes ayant un handicap physique… sur l’impact qu’ont eu la publication des guides (guidelines) promouvant l’activité physique… et un que j’apprécie particulièrement : sur les stratégies de communication et les attentes réalistes de changement (PDF) suite aux campagnes promotionnelles. On y fait une courte présentation de la théorie du marketing social. Bien.

activité physique impact sur le social

plus que le PIED

Weight training can make old muscles new again down to the genetic level a study of seniors out of Hamilton’s McMaster University suggests. (Toronto Star)

Le programme PIED de prévention des chutes auprès des aînés pourrait être élargi à tout le corps ! L’exercice physique d’endurance musculosquelettique par la levée de poids semble vraiment réduire les effets du vieillissement. Tant aux niveaux musculaire et ostéoarticulaire qu’à celui du système immunitaire. L’article original dans la revue en libre accès ONE du Public Librairy of Science.

se rendre à l'école en marchant

En effet, c’est vraiment bizarre qu’on en soit rendu là ! Il m’est arrivé souvent de voir avec surprise les jeunes du secondaire attendre patiemment l’autobus, rue Ontario, alors que je me rendais à pied, moi le vieux de (bientôt) 55 ans, à mon travail juste à côté de l’école secondaire. Et je ne faisais pas de zèle : juste 15 minutes de marche !

Walktoschoolweek_2
Next week is Walk to School Week. It still spooks me a bit to think things are so bad that such a campaign is necessary, but as the site tells us, Walking to school is an adventure for children and a great way to develop basic life skills. And I learned something new as I read… It says here that ‘contrary to popular belief, pedestrians generally experience the lowest levels of exposure of all road users.’ (Via Neighbourhoods)