Bravo Marco !

Les Nomades de Montmorency champions du Qc 2016

Je sais, Marc-Olivier, tu me diras que votre victoire est une affaire d’équipe… et tu auras certainement raison !

Après tout, le basketball, ce n’est pas le golf ou le tennis,  c’est un sport d’équipe. Et même le coaching y est une affaire d’équipe. Sans compter la famille, la conjointe, les enfants, qui sont des atouts, une partie du socle, de la base à partir de laquelle tu as déployé ton enthousiasme, ton leadership, ta créativité.

Mais au même titre que tes joueurs peuvent être fiers d’avoir, finalement, emporté la victoire après des mois, des années d’efforts tu peux certainement être fier d’avoir recruté, mobilisé, guidé cette troupe vers sa conquête.

Je n’ose imaginer le bouillonnement quotidien des volontés, des humeurs et des égos en développement de ces jeunes chargés à bloc de testostérone, à qui il faut pour l’un encourager la persévérance, pour l’autre l’humilité, et l’autre encore la discipline et l’effort…

Dans le contexte du sport collégial, coacher est un véritable travail de Sisyphe, qu’il faut toujours recommencer, soulignant d’autant le rôle formateur de la compétition sportive pour ces jeunes adultes qui emporteront avec eux sur divers chemins de carrière les leçons apprises, la discipline acquise.

La victoire de cette année marque l’aboutissement de plusieurs années d’efforts. Je te souhaite d’en récolter encore longtemps les fruits en terme d’attraction de jeunes talents québécois !

Les photos prises lors du match de championnat québécois remporté hier soir à Gatineau par les Nomades de Montmorency qui rencontraient les Cavaliers de St-Lambert. Les fiches des équipes de la division 1, et le compte-rendu du match, sur le site du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Cliquer la photo pour ouvrir l’album sur Flickr.

1000 photos

Cette photo retouchée d’un Marc-Olivier qui semble passablement mécontent… est la 999e photo sur mon carnet-photo Flickr! J’ai fait quelques traitements à certaines (qui peuvent paraitre semblables lorsqu’on les regarde en petit format) : contraste, grain…

Les dernières photos (à cette heure *) furent prises lors du dernier match de la saison (à domicile) des Citadins de l’UQAM. C’était aussi l’avant dernier match de la « carrière » de Marc en basket universitaire. Après 7 ou 8 ans de sport collégial et universitaire… ça aura été une part importante de sa formation : discipline, psychologie, physiologie… Une part d’autant plus grande lorsqu’on souhaite poursuivre professionnellement dans le domaine de l’éducation physique et l’entrainement.

Ça fait quand même drôle d’entendre un jeune de 24 ans, presque 25 précise-t-il, dire que sa carrière prend fin !

Mais c’était un très beau spectacle ! Suis-je subjectif dans mon évaluation ? Jugez-en par vous même !

Merci Marc-Olivier !

* J’ai, depuis, téléversé quelques 72 photos prises lors de récentes randonnées en ski de fond.

le Globe and Mail maintenant

Marc bloque.jpgDans une photo qui fait au moins 18″ de haut (cliquer pour voir, il y manque le haut) on voit Marc-Olivier, mon fils, bloquer le lancer de l’adversaire, sur la première page du cahier Sports du grand quotidien canadien, The Globe and Mail.

Malheur !! Ils se sont trompés de nom. J’ai demandé au journal de republier la photo (lundi matin) avec la vignette corrigée 🙂

59-62, l'UQAM s'incline honorablement devant les Ravens

Je reprend le commentaire expert d’Alexis:

L’UQAM s’est inclinée face aux puissants Ravens de Carleton, triples champions canadiens, 62-59. Les Citadins ont démarré le match en trombe, prenant les devant 11-5. Carleton est revenue dans le match et a commencé à mettre ses trois points, qu’ils ont multiplié (13-31 3pt FG). Ils ont ainsi récolté 62% de leur points de l’extérieur. L’UQAM, pour sa part, est revenue en force à deux reprises, reprenant brièvement les devants 42-41 en deuxième demie. Des problèmes de fautes ont fait mal aux Citadins; Sam Johnson a été limité à 5 pts, tandis que Marco et Kevin ont terminé le match avec la limite légale de 4 fautes. Plusieurs fautes offensives ont coupé le momentum de l’UQAM, qui a de nouveau bénéficiée d’une attaque toute en équilibre (14 pts Claude Delmas, 13 Bruno, 10 Marco, 7 Kevin et 7 Jo, ….). L’expérience des Ravens, qui en sus s’appuient sur le MVP au Canada cette année, Osvaldo Jeanty, a finalement fait la différence dans un match qui a confirmé que l’UQAM serait une équipe que l’on ne pourrait dorénavant plus ignorer.
Félicitations aux Citadins, champions du Québec, qui ont su élevé leur jeu d’un cran dans le dernier mois de la saison. Merci pour les émotions fortes et l’exemple de ténacité que vous nous avez servi !
En effet, encore bravo et Merci ! On peut voir le détail du match qui se jouait cet après-midi ici, et suivre les péripéties des matchs des « demi-finales de consolation » par là. On peut voir dans le compte-rendu détaillé (play-by-play) que Marc-Olivier a lancé son équipe dès le début avec deux paniers… J’aurais voulu voir ça !

le valeureux… "capitaine courage"

Pour ceux qui n’ont pas lu le Journal de Montréal d’hier…Marc le Valeureux.jpg

Pour suivre les prochaines parties…

 

Pour écouter les commentaires de la période de prolongation du match d’hier à la Radio UQAM.

AJOUT: le match de vendredi prochain à Halifax sera diffusé en direct sur TheScore

En trois ans seulement, devenus champions !

l'équipe gagnanteQuel match ! Gagné en prolongation par une équipe des Citadins de l’UQAM qui n’aura pas fléchi devant la pression des Rouges et Or appuyés d’un public de Québec très partisan.

Bravo à la coach, Olga Hrycak. Qui aura conduit cette jeune équipe à la victoire… Bravo à tous, mais un petit, un grand bravo spécial à Marc-Olivier Beauchamp, le « valeureux L'équipe gagnantecapitaine » (dixit Serge Vleminckx, dans le Journal de Montréal d’hier). Je ne veux m’attribuer aucun mérite dans cette réussite spectaculaire, n’ayant pas été un père très souvent présent au gymnase au cours de ces années de difficile labeur… Mon frère Guy, et surtout sa mère, Céline, auront encouragé le travail de Marc et de cette équipe de jeunes athlètes par leur présence assidue.

Cette victoire permet donc aux Citadins d’aller représenter le Québec à Halifax dès jeudi prochain.

Marc-Oliver découpant le filet !On voit ici Marc en train de découper un petit bout du filet, en souvenir. Un geste posé traditionnellement  par chacun des membres de l’équipe gagnante.

Bravo, merci et bonne chance !