un programme en négociation

Élections. Je me réjouis de la “modeste” victoire des libéraux aux élections fédérales du Canada. (…) La constatation redondante qu’on retient à toutes les élections dans ce pays est que le scrutin majoritaire uninominal à un tour est pour le moins injuste et “immoral”. [Hou-Hou Blog]

Mais je ne partage pas le point de vue de Hou-Hou : “Le Québec n’acceptera jamais de voter pour les cons.” Me semble qu’on a déjà vu ça, du temps de la vague conservatrice de Mulroney… ou encore des flamboyants créditistes ! Et Chrétien… il a été supporté par une bonne partie du Québec pendant un temps. Ce n’est pas un con, vrai. Mais Harper non plus. !

Et que le NPD fasse les frais des modalités électorales (vote uninominal à un tour), c’est vrai. Probablement qu’il y aurait eu plus de votes NPD (et Verts… et conservateurs) au Québec dans un régime proportionnel. Ce qui n’est pas le cas pour les 54 députés du Bloc ! Cette question du changement des règles de représentation sera-t-elle encore reléguée aux oubliettes ou si le nouveau rapport de force ne devrait pas permettre une avancée rapide ? Une situation politique sans doute plus intéressante qu’elle ne l’a été depuis longtemps : de quoi redonner le goût de suivre ce qui se passe… et un avant-goût d’un régime proportionnel !

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?