inégalités persistantes

La mobilité ascendante fait parti du rêve américain. Mais elle semble de moins en moins possible, dans ce pays où les pauvres restent pauvres de génération en génération plus qu’ailleurs. Ce graphique compare la mobilité socioéconomique aux États-Unis et au Danemark. Cet article du New York Times d’hier (Harder for Americans to Rise From Lower Rungs) tente d’en expliquer les mécanismes : pauvreté plus profonde, filet de sécurité plus lâche, éducation et santé privatisés…

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?