balados, webinaire, & cetera

Demain, le 26 janvier. Webinaire gratuit.

J’avais oublié ce webinaire, qu’on me rappelle ce matin. Organisé par l’Université de Moncton, il sera diffusé demain, 26 janvier (inscription gratuite) avec des données tirées du terrain (Bas-du-fleuve), pour l’intervention de M. Simard et une synthèse plus théorique, ce me semble, de la part de Mme Bouchard, mais une théorie ancrée dans une connaissance fine et profonde du terrain de l’économie sociale.

J’apprend par ailleurs l’existence de ce balado, Esprit de quartier, lancé en décembre dernier par la Coalition montréalaise des Tables de quartier. Comment se fait-il que je n’aie pas remarqué ? Bon… la boulimie d’information ? Mais je remarque, avec surprise, que je ne suis pas abonné au fil Twitter de la Coalition (@LaCMTQ) ! Je croyais l’avoir fait, mais c’est au fil de son coordonnateur (@YBellavance) que j’étais abonné. Voilà, c’est corrigé. Déjà 4 épisodes de balado de 30 minutes sont disponibles : Une ville (vraiment) abordable; Vivre le quartier ensemble; Sortir du désert alimentaire; Des quartiers verts et solidaires. Aussi 4 petits vidéos de 3-4 minutes, en provenance de St-Henri, Lachine, Pointe-St-Charles et Centre-Sud. Bravo !

La « newsletter » de la FLAC me rappelle que la plateforme collaborative Passerelle hébergera les archives de Bill Ninacs, ce grand militant et pédagogue du développement communautaire et de l’empowerment, décédé en décembre dernier. On peut aussi visionner une série de vidéos sur Billninacs.ca

Et la lettre mensuelle de l’association la Coop des Communs me fait connaitre cette émission de France Culture portant sur Elinor Ostrom, qui recevait en 2009 le prix Nobel d’économie « pour son analyse de la gouvernance économique, en particulier des biens communs ». Rosa Luxemburg, économiste révolutionnaire fait aussi l’objet d’une émission d’une heure.

la mer, la limite

Un court texte de Thierry Hentsch : la mer, la limite. Quatre-vingt trois petites pages, que j’ai transformé en un document audio de 2 heures, que je rend disponible ici en deux fichiers MP3. Première partie (1h11 – 65 Mo), seconde partie (49 minutes – 45 Mo). Il y parle de notre monde, de la vie, de la mort.

Ce texte est sans doute le dernier de cet auteur riche, érudit mais combien accessible. Mieux connu pour ses deux « sommes »: Raconter et mourir; Aux sources narratives de l’imaginaire occidental et Le temps aboli : l’Occident et ses grands récits (sous le lien précédent des extraits publiés par Google Books). J’ai voulu faire profiter de ce texte à une personne qui avait temporairement de la difficulté à lire. Puis je me suis dit que d’autres pourraient en profiter ! Attention : ce n’est pas un rendu « professionnel » car j’ai parfois laissé des bafouillements…

3e podcast

Une troisième mouture de Gilles en vrac… pour emporter. Environ 15 minutes de monologue sur fond musical, portant sur la « Liberté 55″ en ce jour d’anniversaire; sur mes projets d’écriture et de vacance (ou vice-versa); sur le podcast, la culture orale VS de l’écrit…

« Ça y est, j’ai 55 ans ! » – attention, le fichier m4a est un peu plus long à lancer…

Le lien ci-haut est en format MP3, pour le format iTunes : voici (avec image !).  Les curieux auront remarqué dans la colonne de gauche un élément nouveau (bidule animé en flash) avec lequel on peut écouter en direct, sans télécharger les documents au complet (15 Mo), les 3 différents documents audio (podcast) réalisé depuis octobre dernier. C’est moins souvent que je l’imaginais au début… parce que c’est pas mal plus d’ouvrage !

Adieu JeanD

Un fichier MP3, 2min38s Parti sans laisser d’adresse (4,8Mo)

    listennow (1K)

(il se peut que vous ayez à cliquer plus d’une fois…sur le vert, puis le rouge…)

À Jean D.

Parti sans laisser d’adresse

Il est trop tard pour te dire à quel point ta présence tranquille était appréciée, apaisante.

Trop tard pour la faire, cette randonnée promise.

Parti sans dire au revoir, tu nous laisses pantois. Avec ce remord, cette blessure, ce regret de tout ce que nous aurions pu faire encore et que nous avons reporté comme si la vie n’était pas aussi courte, comme si le temps ne nous était pas compté.

Je t’en veux, Jean D. pour ce que tu n’as pas dit, pour cet orgueil sans fond qui nous empêche de tendre la main.

Tous ces moments évanescents, ces occasions ratées; tous ces silences qui deviennent lourds rétrospectivement. Continuer la lecture de Adieu JeanD

version MP3

J’ai finalement pu transformer la version m4a en mp3… grâce à la version 6 de iTunes, que j’ai retrouvé sur mon ancien ordinateur… alors, en passant de la version 6 à la version 7, Apple ne vous dit pas que vous perdez la possibilité de transformer certains fichiers en mp3… qui demeure encore la norme pour les baladeurs (qui ne sont pas tous des iPod) !

Alors voici la version en un format plus largement compatible et qui a cet avantage de pouvoir être écoutée immédiatement en ligne, sans avoir à télécharger tout le document. Bon, ici le document fait presque trois fois le volume du fichier m4a (21 Mo)! Je n’ai pas eu le temps de faire les vérifications avant de faire l’encodage. La prochaine fois je vous promet un fichier de grosseur plus raisonnable !

    listennow (1K)

Le fichier mp3 à télécharger est ici, mais en cliquant sur le triangle vert, vous pourrez l’entendre immédiatement.

Ne me reste qu’à tricoter un fil RSS uniquement pour les podcast, que les gens puissent s’abonner avec leur iPod… La version en format propriétaire de Apple n’est pas mauvaise, en ce qu’elle permet, notamment, de passer d’un chapitre à l’autre dans un podcast…
grey-podcast-2.png

gilles en vrac… pour emporter

J’ai pas trouvé de meilleur nom pour le moment pour mon premier podcast. En fait je ne croyais pas que ce serait aussi long (comme toujours). Mais aussi, je me suis frappé à quelques écueils techniques imprévus : impossibilité de sauvegarder en format mp3 à partir de iTunes… ni à partir de Garage Band. Devrais-je délaisser ce dernier environnement, que je trouve par ailleurs très facile d’usage 🙁 Vous aurez donc à écouter cet épisode avec votre iTunes (ce qui n’est pas si mal, après tout !) ou encore avec Quick Times. Mais pas avec tous les lecteurs mp3… Je cherche le petit module pour me permettre la transcription. Et e me dites pas que iTunes permet cela. Savez-vous ce que me dit le %?$% logiciel quand j’essais de sauvegarder en mp3 ? « seuls les fichiers en format Mp3 peuvent être sauvegarder en format mp3 ». Est-ce une particularité de la dernière version de iTunes ?? Et je n’ai pas encore réglé les paramètres pour créer un fil, un flux RSS pour ce podcast…

Toujours est-il que vous trouverez trois thèmes (trois chapitres) abordés dans cette première mouture de Gilles en vrac… pour emporter :
  • Pourquoi un podcast ?
  • Gilles en vrac… 5 ans déjà
  • Extrait (lecture) de Histoires du bon Dieu de Reiner Maria Rylke : Le mendiant et la fière demoiselle
Fichier m4a Cliquez ici ou téléchargez
Format MP3

  • Longueur 8,89 Mo (17 minutes)
  • Date 21 octobre 2006

Oh. Je viens de me rappeler que je faisais, il y a exactement un an (22 octobre 2005) un véritable premier essai de podcasting ! Et il était en MP3 celui-là ! Car je l’avais réalisé avec Audacity.