fin prochaine de la dépendance au pétrole ?

Certains pensent que la transition vers des énergies de remplacement du pétrole pourrait se faire plus vite qu’on pense. Ce qui signifierait une période d’ajustement plus chaotique… Un long article du New York Times présente la situation… et certains arguments en faveur d’une diminution de la demande, plutôt que toujours faire pression sur l’offre. La consommation globale de pétrole est passée en deux ans de 79 à 84 M de barils par jour. Un 5 millions de plus qui en vaut 10-12, car pour avoir 2 millions de barils de plus pour la consommation, il faut compter, en plus, 4 à 6 millions pour compenser les sources qui se tarissent… C’est autant de pétrole qu’en produit l’Arabie Saoudite qu’il faut ajouter à chaque 3-4 ans !!

Comme dit cet ancien directeur de la Aramco,  It’s not our problem to tell a democratically elected government that you have to do something about your runaway consumers. If your government can’t do the job, you can’t expect other governments to do it for them . Une référence du site de Veille sur les changements climatiques. Merci Alex !

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?