Gilles en vrac… depuis 2002

un appui surprenant

Un court article sur le site The Economist (Copyright and wrong) dénonce la tendance à l’allongement sans fin des droits d’auteurs. On y plaide pour un retour à une durée des droits d’auteurs qui soit de l’ordre de celle (14 ou 28 ans) qu’il y avait à l’origine de la loi anglaise (qui célébrait hier son 300e anniversaire). Parmi les commentaires on suggère une formule qui n’est pas sans attrait : permettre un renouvellement de la période de protection, sur demande détenteurs des droits, et contre paiement de frais croissant avec le temps. Ce qui aurait le grand avantage de ne pas protéger inutilement et automatiquement des productions qui ne se vendent plus tout en laissant les propriétaires de « gros succès » conserver leurs droits, tout en payant un tribut à la société qui a nourri ces créations et rendu possible leur commercialisation. Les commentaires de l’article sont aussi intéressants. [référence de CultureLibre.ca]


Publié

par

Commentaires

2 réponses à “un appui surprenant”

  1. Actuellement, crois-tu qu’il faille s’enregistrer pour être protégé par copyright ?

  2. Pas au Canada, mais aux USA, oui. D’après l’échange que j’ai eu récemment sur cette question (voir les commentaires de l’article).
    Ici la source (en français cette fois) de ma citation : l’Institut de la propriété intellectuelle du Canada

Qu'en pensez vous ?

%d blogueurs aiment cette page :