les 5 avancées de la décennie en sociologie

En lisant le dernier numéro de l’année, de la décennie en fait, de la revue Science (qui incidemment est d’accès libre, si vous vous donnez la peine de vous enregistrer) qui fait le bilan des 10 plus importantes découvertes (ou avancées) de la période, je me demandais – car on parle très peu, pour ne pas dire pas du tout de sociologie dans cette revue – quelles seraient les 5 plus grandes avancées dans ce domaine pour la décennie qui s’achève ?

Je lance la question… le temps de me faire une tête…

Parmi les premiers suspects crédibles :

– le rapport de 2008 de l’OMS sur les déterminants sociaux de la santé…

– le développement des réseaux sociaux (et de l’analyse s’y rattachant) ? Je sais que le phénomène Facebook est bien différent de l’analyse sociologique, mais, bon…

– et j’ai aussi un candidat pour LE grand recul sociologique de la décennie : l’arrêt du recensement long par le gouvernement canadien !

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

2 réflexions au sujet de « les 5 avancées de la décennie en sociologie »

  1. Bonjour Gilles,
    J’ai eu accès à ton carnet par Gérard Talbot. Je suis d’accord que le thème des réseaux sociaux (un développement de l’espace public, relativisant le fossé entre public et privé) et l’obligation de multidisciplinarité bouleversent les habitudes disciplinaires. J’ajoute la désuétude de l’ambition de cohérence dans l’appréhension des soi-disant sociétés globales vu l’hétérogénéité croissante de chaque formation sociale, le nomadisme des ménages et la mondialisation de la communication. Tout cela pour moi ne délégitime pas la sociologie mais la rend beaucoup moins doctrinaire et moins plate

  2. Intéressant commentaire, André. Mes salutations à Gérard ! Je crois que nous verrons des développements stimulants autour de la question des réseaux sociaux, tant ceux des individus que des organisations, des réseaux vus du point de vue de la mise en place des réseaux locaux de services…

Qu'en pensez vous ?