sens du travail et santé

irsst.jpgJ’ai toujours eu l’impression que de travailler dans un « quartier difficile » avait un effet positif sur la santé mentale, même si parfois le manque de moyens en regard de l’ampleur des problèmes et le peu d’impact mesurable peuvent avoir des effets décourageants. Cette recherche de l’Institut Robert-Sauvé (recherche sur la santé et la sécurité au travail) Sens du travail, santé mentale et engagement organisationnel (pdf) vient confirmer mon intuition : Un travail qui a du sens est utile pour la société ou pour les autres.

À partir d’une étude terrain dans 3 milieux de travail (dont un CSSS).

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?