évaluations d'impact et de coût

L’évaluation des coûts associés à la santé doit dépasser les seuls frais de l’intervention immédiate, les seuls frais du réseau de la santé et inclure les retombées sur les autres “systèmes” : chômage; criminalité; éducation… Une question soulevée dans le British Medical Journal cette semaine. L’article de Drummond et al. (cet article n’étant pas un résultat de recherche mais plutôt un éditorial, n’est accessible – au delà des 150 premiers mots – qu’aux abonnés) fait référence au Commissionning framework for health and well-being qui met de l’avant la concertation des autorités locales (principalement municipalités et réseau de santé) autour des enjeux de santé et bien-être. Une concertation bien concrète, axée sur des solutions, sur le financement de façons de faire.

Une approche globale intersectorielle qui commence à être reconnue dans le domaine de la santé publique, mais qui devrait être reprise même lorsqu’on évalue les interventions plus spécifiques : l’utilisation de telle médication (ou thérapie) pour traiter telle affection est-elle plus ou moins coûteuse que telle autre ? Une solution peut sembler efficace si l’on ne tient compte que des coûts immédiats imputés au réseau de la santé. Mais si on tient compte des coûts à venir, ou des conséquences sur les autres “systèmes” (retour au travail ou chômage à long terme; soutien à la famille ou décrochage scolaire…) certaines interventions apparaissant plus onéreuses dans l’immédiat peuvent se révéler économiques d’un point de vue global.

Technology appraisals normally consider only costs falling on the NHS and personal social services budgets in the primary analysis (1). Public health appraisals, however—once the responsibility of the Health Development Agency, which operated under different statutes on public health—can also consider effects on other government budgets. (2) Therefore, an evaluation of a public health intervention to reduce substance abuse would consider the potential advantage gained from a reduction in criminal justice costs, but an evaluation of a drug to treat heroin addiction would not. (BMJ, Economic evaluation of health interventions)

(1) Guide to the methods of technology appraisal. 2008. www.nice.org.uk/niceMedia/pdf/TAP_Methods.pdf.
(2) Methods for development of NICE public health guidance. 2006. www.nice.org.uk/nicemedia/pdf/CPHEMethodsManual.pdf.

Publié par

Gilles Beauchamp

Organisateur communautaire dans le réseau de la santé, CLSC Hochelaga-Maisonneuve puis CSSS Lucille-Teasdale, à Montréal, de 1976 à 2012.

Qu'en pensez vous ?